Groupe Casino : de bons chiffres malgré la vague des Gilets Jaunes



Pour le 4eme trimestre le groupe stéphanois a bien résisté au blocus des gilets jaunes. Même si son chiffre d’affaires s’est replié de 2,4% entre 2017 et 2018, le groupe semble en bonne santé grâce à un parc de magasins moins exposés aux blocages.

Ce sont, en majorité, les grandes surfaces qui ont été touchées par le mouvement des Gilets Jaunes. Mais la société, dont le siège est basé à Saint-Etienne, tient la barre avec des blocages de moindre ampleur. Soit 20% de moins que ses concurrents.

Pourtant, Casino admet avoir perdu une cinquantaine de millions d’euros, toutes enseignes confondues hors Cdiscount. C’est 1% du chiffre d’affaires trimestriel. La branche internet du groupe a moins souffert avec Cdiscount qui garde la tête hors de l’eau, et rapporte beaucoup pour Casino.

L’enseigne la plus rentable de Casino est Monoprix qui, au quatrième trimestre, a bondi de 5%. L’enseigne Leader Price est, quant à elle, toujours à la traîne avec -1,9%. Des efforts de Casino seront faits pour faire remonter le chiffre d’affaires de Leader Price.La vente de bio en supermarché reste une bonne valeur pour le groupe. La vente a bondi de 1,6% au troisième trimestre.