Igor Bogdanoff arrê­té par la police

Son ancienne com­pagne veut por­ter plainte contre l’animateur de télévision.

Igor Bogdanoff arrê­té par la police. L’animateur de télé­vi­sion, célèbre pour ses émis­sions de vul­ga­ri­sa­tion scien­ti­fique, a été pla­cé en garde à vue tôt dans la mati­née de mer­cre­di à Paris. Une infor­ma­tion dévoi­lée par Closer et confir­mée par Le Parisien.

Le frère jumeau de Grichka a été inter­pel­lé vers 5 heures du matin dans le loge­ment de son ex-petite amie, Julie Jardon. La jeune fille de 23 ans, étu­diante en bio­lo­gie et man­ne­quin, envi­sage de dépo­ser plainte pour « vio­la­tion de domicile ».

Il a mena­cé d’en par­ler aux « Grosses Têtes »

L’histoire com­mence plus tôt dans la nuit. Alors qu’elle rentre chez elle, Julie Jardon est appré­hen­dée par son ancien petit ami, qui vit mal leur sépa­ra­tion. Ce der­nier tente de lui bar­rer la route de son appar­te­ment. Appelées, les forces de l’ordre éloignent Igor Bogdanoff pour per­mettre à la jeune femme de ren­trer chez elle.
Il a mena­cé d’en par­ler aux « Grosses Têtes »
Quelques heures plus tard, l’étudiante entend du bruit dans le cou­loir de l’immeuble. Et quand elle ouvre la porte pour en déter­mi­ner l’origine, Igor Bogdanoff fait irrup­tion dans son appar­te­ment pour s’expliquer avec elle.
Contactés par le nou­veau petit ami de la jeune femme, les poli­ciers arrivent sur les lieux. Là, l’animateur de télé­vi­sion leur affirme qu’il va média­ti­ser l’affaire dans l’émission de RTL « Les Grosses Têtes », où il inter­vient régu­liè­re­ment.
La menace n’effraie pas les agents qui décident de menot­ter l’ex en colère. Et l’emmènent ensuite au com­mis­sa­riat du VIe arron­dis­se­ment de la capi­tale où il a été pla­cé en garde à vue.

Les autres infos