Il demande un prêt de 70 000 € pour… payer son voyant

Une escro­que­rie que la banque a flai­ré tout de suite.

L’homme est déjà incar­cé­ré à la pri­son de Roanne pour d’autres affaires et aujourd’hui il risque une 19eme condamnation.

Le 26 juin 2014, il se pré­sente à sa banque pour deman­der un prêt de 70 000 euros. Il four­nit un rele­vé de compte fal­si­fié, un contrat de tra­vail d’une socié­té de trans­port rou­tier, les fiches de paye qui vont avec et un avis d’imposition. Tout est faux.

La banque se rend vite compte qu’il bluffe et porte plainte le 9 juillet.

En garde à vue, il explique avoir été frap­pé et séques­tré par trois hommes. L’homme a l’air d’un bien bon comé­dien. « Pourquoi avoir deman­dé une telle somme », demande le Président de la Cour. L’avocat du plai­gnant explique que ce tren­te­naire est addict à la voyance. Son voyant lui aurait pro­mis de le sor­tir de la délin­quance contre une forte somme d’argent. Le mage aurait les pou­voirs de le sor­tir de là.

Lors de la per­qui­si­tion chez lui on a trou­vé un cer­ti­fi­cat médi­cal pour une ITT de vingt et un jours qui cor­res­pon­drait à sa séques­tra­tion, explique son avocat.

Toujours d’après son avo­cat, il a été admis à l’hôpital psy­chia­trique du Vinatier et serait sur le point de s’en sor­tir. Son avo­cat demande 15 jours de prison.

Mais le tri­bu­nal en a déci­dé autre­ment, le tren­te­naire res­te­ra 6 mois de plus der­rière les bar­reaux. Il pour­ra sor­tir de pri­son en 2022.

 



Les autres infos