Il demande un prêt de 70 000 € pour… payer son voyant

Une escroquerie que la banque a flairé tout de suite.

L’homme est déjà incarcéré à la prison de Roanne pour d’autres affaires et aujourd’hui il risque une 19eme condamnation.

Le 26 juin 2014, il se présente à sa banque pour demander un prêt de 70 000 euros. Il fournit un relevé de compte falsifié, un contrat de travail d’une société de transport routier, les fiches de paye qui vont avec et un avis d’imposition. Tout est faux.

La banque se rend vite compte qu’il bluffe et porte plainte le 9 juillet.

En garde à vue, il explique avoir été frappé et séquestré par trois hommes. L’homme a l’air d’un bien bon comédien. « Pourquoi avoir demandé une telle somme », demande le Président de la Cour. L’avocat du plaignant explique que ce trentenaire est addict à la voyance. Son voyant lui aurait promis de le sortir de la délinquance contre une forte somme d’argent. Le mage aurait les pouvoirs de le sortir de là.

Lors de la perquisition chez lui on a trouvé un certificat médical pour une ITT de vingt et un jours qui correspondrait à sa séquestration, explique son avocat.

Toujours d’après son avocat, il a été admis à l’hôpital psychiatrique du Vinatier et serait sur le point de s’en sortir. Son avocat demande 15 jours de prison.

Mais le tribunal en a décidé autrement, le trentenaire restera 6 mois de plus derrière les barreaux. Il pourra sortir de prison en 2022.