Il n’y aura pas de Super League : quand les poli­tiques s’en mêlent

Et plouf, ou flop, comme vous vou­drez. La Super League res­te­ra un pro­jet sur le papier, mais reste dans l’eau. 48h après ce plan de nou­velle com­pé­ti­tion dis­si­dente de la Ligue Europa, le club man­cu­nien suit les autres. Arsenal, Manchester, Chelsea, Liverpool et Tottenham font machine arrière. Après le tol­lé qu’a sus­ci­té cette annonce, Ed Woodward, le vice-pré­sident exé­cu­tif de Manchester United a annon­cé sa démission.

 « Cette idée d’inspiration ne passe vrai­ment pas »

Et pour faire encais­ser le pro­jet, Boris Johnson, Keir Starmer le lea­der de l’opposition et l’ensemble des ama­teurs de foot­ball ont dit non à la Super League. « Cette idée d’inspiration ne passe vrai­ment pas » expliquent-ils.

Boris Johnson a été le pre­mier à taper du poing sur la table. Lors d’une réunion, il a mena­cé de « pla­cer une bombe légis­la­tive ». On s’explique là-des­sus : il vou­lait sur­taxer les clubs par­ti­ci­pants, limi­ter les visas des joueurs et sup­pri­mer la sur­veillance dans les stades.

Quand les poli­tiques s’en mêlent, for­cé­ment ça com­plique les choses

Et pour enfon­cer le cou­teau dans la plaie, Boris Johnson a écrit une tri­bune dans le tabloïd, « The Sun » ce mar­di. Et dans l’air où tout le monde s’exprime sur les réseaux sociaux, Johnson écrit sur Twitter : « La déci­sion de Chelsea et de Manchester City – si elle est confir­mée – est abso­lu­ment la bonne, et je les féli­cite. J’espère que les autres clubs concer­nés par la Super League euro­péenne suivront. »

« Ils détruisent la Première League. Incroyable ! »

Sur la chaîne BeIN Sports, Arsène Wenger, l’ex-manageur d’Arsenal, a réagi à l’annonce « Je dois dire que le plus grand des para­doxes, dans tout ça, vient des clubs anglais. L’Angleterre a voté pour le Brexit pour contrô­ler sa propre des­ti­née. Elle a la ligue la plus puis­sante au monde. En signant (pour la Super League), ils détruisent la Premier League. Incroyable ! »

Oliver Dowden, le secré­taire d’État aux sports, donne aus­si son avis « Nous devons nous assu­rer que ça (la Super League) ne se repro­duise jamais. »

Match per­du contre cette nou­velle Ligue. Cela aura buz­zé quelques jours pour fina­le­ment retour­ner dans les oubliettes. La Super League sus­pend son pro­jet et annonce vou­loir le « remo­de­ler ». Mais on sait tous que cela est abandonné.

Les autres infos
Les autres infos