Immobilier à Saint-Etienne, ça repart à la hausse

Saint-Etienne est connue en France pour le prix bas de l’immobilier. Entre des inves­tis­seurs pari­siens qui misent sur notre ville et des Lyonnais qui com­mencent à ache­ter dans la métro­pole, les agences immo­bi­lières se portent bien.

D’après une étude de BFM Immo de jan­vier 2021, la capi­tale de la Loire se classe dans les 20 plus grandes villes de France les moins chères pour ache­ter de la pierre avec une moyenne de 1.407 euros le mètre car­ré. Mais atten­tion aux études. La réa­li­té, d’après nos infor­ma­tions, c’est que, en 4 ans, de plus en plus d’achats immo­bi­liers sont réa­li­sés en offices nota­riaux et cela booste les prix. Certains appar­te­ments partent par­fois à 6 000 euros le m2. Les prix peuvent mon­ter rapi­de­ment, sur­tout dans des immeubles des­ti­nés à une popu­la­tion aisée. La construc­tion de l’immeuble neuf en place et lieu du ciné­ma Le Royal apporte une hausse des prix. Dans la rue Noël Blacet à Saint-Etienne, des mai­sons sont ven­dues entre 300 000 et 700 000 euros selon nos confrères de IF.

Il a été bon d’acheter ces der­nières années à Saint-Etienne avec des biens très inté­res­sants, à des prix défiant toute concur­rence. La crois­sance de Saint-Etienne avec un nombre d’habitants de 175 057 per­sonnes selon l’INSEE apporte une forte aug­men­ta­tion des prix de l’immobilier dans la métro­pole. Les agences immo­bi­lières sont toutes d’accord pour dire que les bonnes affaires ne seront plus là dans les pro­chains mois.

Les autres infos