Incompréhension dans les sta­tions de ski

Depuis plus de 3 mois les moni­teurs de ski ain­si que tous les acteurs de la Montagne tra­vaillent à la mise en place d’un pro­to­cole strict sous la super­vi­sion du Préfet de Savoie. Réunis lun­di par le Premier Ministre et plu­sieurs membres du Gouvernement, ils avaient obte­nu de Matignon un délai sup­plé­men­taire de 10 jours pour une prise de déci­sion concer­nant l’ou­ver­ture des sta­tions de ski. Les annonces du Président de la République plongent tout le milieu de la mon­tagne dans l’in­com­pré­hen­sion la plus totale.

Eric Brèche, Président du Syndicat National des Moniteurs du Ski Français (SNMSF) : « Il est dif­fi­cile de com­prendre com­ment fonc­tionne ce Gouvernement. Tous les acteurs de la mon­tagne ont été plus que jamais sou­dés et res­pon­sables afin d’ap­pré­hen­der cette sai­son d’hi­ver dans la plus stricte sécu­ri­té sani­taire et nous avions fait admettre à Matignon l’i­dée d’at­tendre encore 10 à 15 jours pour une prise de déci­sion plus en phase avec l’é­vo­lu­tion de l’épidémie ! ».

En effet, lun­di 23 novembre, tous les acteurs de la mon­tagne dont le Syndicat National des Moniteurs du Ski Français avaient été conviés par le Premier Ministre, Jean Castex. C’est donc dans l’in­com­pré­hen­sion la plus totale que les moni­teurs de ski ont accueilli dès le len­de­main de cet entre­tien, la prise de posi­tion du Président de la République de ne pas ouvrir les sta­tions de ski.

Les autres infos