PS5 & autres consoles : la solu­tion pour pal­lier les rup­tures de stock dans la Loire

Quelques jours après la sor­tie de la PS5, les spé­cia­listes des pro­duits élec­tro­niques recon­di­tion­nés ana­lyse les ventes de consoles de jeux vidéo dans notre département.

Un engoue­ment des Français pour le recon­di­tion­né. + 58 % de ventes sur les trois pre­mières semaines de novembre. Soit 40 % des ache­teurs de sexe féminin.

Les res­tric­tions de sor­tie et le confi­ne­ment, ajou­tés à la crainte d’être conta­mi­nés, ont incon­tes­ta­ble­ment éloi­gné les Français des maga­sins phy­siques. Depuis plu­sieurs mois main­te­nant, les achats en ligne sont deve­nus la norme. Mais c’é­tait sans comp­ter sur la der­nière-née de PlayStation, la PS5, dont la sor­tie était tant atten­due. L’annonce du deuxième confi­ne­ment a pour­tant frei­né les ama­teurs qui avaient l’in­ten­tion d’être les pre­miers à l’ob­te­nir en magasin.

La pra­tique du gaming en hausse avec le confi­ne­ment, et avec elle l’a­chat de consoles reconditionnées 

Alors que les Stéphanois et Ligériens sont recon­fi­nés depuis main­te­nant plu­sieurs semaines et qu’une sor­tie de confi­ne­ment semble se des­si­ner, cer­tains sou­haitent gar­der leurs habi­tudes prin­ta­nières : télé­tra­vail en jour­née, séries le soir, « apé­ro Zoom » et puis sûre­ment des par­ties de jeux vidéo. D’ailleurs, selon l’é­tude du SELL (Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs), le confi­ne­ment a eu un véri­table impact sur les habi­tudes des gamers. Ainsi, 32 % des per­sonnes inter­ro­gées ont plus joué durant le confi­ne­ment, notam­ment les 10–24 ans. 

Toutefois, le contexte de la pan­dé­mie et les mesures locales de confi­ne­ment ont entraî­né une baisse des capa­ci­tés de pro­duc­tion d’ap­pa­reils élec­tro­niques. Les Français se sont donc tour­nés vers des alter­na­tives durables, plus éco­nomes, mais tout aus­si fiables : le recon­di­tion­né a eu le vent en poupe durant les deux vagues de confinement. 

En termes de chiffre d’af­faires en novembre, les consoles deviennent la deuxième caté­go­rie la plus ache­tée sur les sites inter­net, der­rière les smart­phones. En troi­sième posi­tion se trouvent les appa­reils pho­to, puis viennent les tablettes et les ordi­na­teurs (mac­book).  

La sor­tie de la PS5 vient relan­cer les ventes de consoles recon­di­tion­nées et le public 

 

Depuis tou­jours, l’a­chat des consoles de jeu est por­té par l’ar­ri­vée des consoles der­nières géné­ra­tions, sou­vent accom­pa­gnées de rup­tures de stock qua­si ins­tan­ta­nées, tant elles sont atten­dues par les gamers. Cet engoue­ment s’ac­com­pagne d’une aug­men­ta­tion des ventes des anciens modèles. Et c’est là que l’a­chat de pro­duits recon­di­tion­nés prend tout son sens. Rien qu’entre le 1er et le 17 novembre 2020, la PS4 repré­sen­tait 84 % des consoles ache­tées dans la Loire.

On retient que 54 % des ache­teurs ont moins 34 ans (la moyenne natio­nale étant de 39 ans pour les pro­duits neufs) et la fémi­ni­sa­tion du public qui se confirme : 40 % des per­sonnes ache­tant une console recon­di­tion­née sont de sexe fémi­nin. Bon gaming dans la Loire.

Les autres infos