Inquiétude en Rhône-Alpes : une deuxième vague ?

486 Partages

Le nombre de reproduction R, indicateur particulièrement suivi dans le cadre du déconfinement, remonte en Auvergne-Rhône-Alpes. Il est actuellement de 1,02 : cela veut dire donc qu’un contaminé en contamine 1,02 autre. Ce qui va dans le sens de l’augmentation des cas. 

Alors qu’il est de 1,14 en Normandie et de 1,51 en Occitanie, l’Auvergne-Rhône-Alpes inquiète quant à la hausse du taux R0. Selon Santé Publique France, cette augmentation serait en lien avec des clusters identifiés dans notre région. Rien d’alarmant donc. 

Pour ce qui est de la Loire et Saint-Etienne, aucun cluster n’a été détecté. En revanche, en Haute-Loire, un cluster est à signaler et deux dans le Rhône. Le plus gros foyer se trouve en Ardèche où on compte 38 cas à Aubenas. 

En outre, nationalement, l’Etat note que ce taux a évolué très faiblement entre le 1er juin (0,88) et le 12 juin 2020 (0,93). Preuve d’un déconfinement réussi. Et seule la Normandie est actuellement en alerte. En outre, si l’indicateur est en rouge, les deux autres sont en vert, selon les autorités. Rappelons l’utilité des gestes-barrières dans la lutte contre la Covid-19. 

Les autres infos