Interview de Georges Dubesset candidat à Saint-Galmier

0 Partages

Actuel président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Loire, Georges Dubesset a annoncé sa candidature à la mairie de Saint-Galmier.

Trois listes à Saint-Galmier quel est le principal atout de la vôtre ?

Notre liste SAINT-GALMIER CAP 2026 est composée de femmes et d’hommes motivés et compétents issu d’horizon divers. Onze d’entre eux font partie de la municipalité actuelle et un grand nombre est impliqué dans nos associations locales. D’autres amèneront une vision et des idées nouvelles du fait de leurs parcours et de leurs expériences multiples dans les domaines de la vie quotidienne, du développement économique, de l’environnement, du tourisme, du patrimoine…

Pour ma part je mettrai au service de Saint-Galmier ma connaissance des milieux économiques locaux, départementaux et régionaux pour faire avancer au plus vite et sans temps d’adaptation les projets déjà engagés ainsi que les nouveaux que nous avons présenté aux Baldomériens dans notre programme détaillé, ambitieux et réaliste. Il est donc plus juste de parler des nombreux atouts de notre liste plutôt que d’un seul atout.

Chef d’entreprise allez-vous mettre l’économie en haut de votre programme ?

L’économie est un sujet fondamental pour une commune, sans vie de village et sans emplois rien de ce qui fait la qualité de vie à SAINT GALMIER ne pourrait être maintenu. Le développement économique et le soutien au commerce et à l’artisanat sera logiquement le fil rouge de notre mandature.

Nous n’oublierons pas ce qui fait aussi la particularité de notre cité qui possède naturellement et historiquement de nombreux atouts, économiques bien sûr mais aussi touristiques avec un patrimoine exceptionnel que nous mettrons encore plus en valeur.

Les Baldomériens de tous âges apprécient la qualité de vie dans notre commune, nous amplifierons la lutte contre toutes les incivilités. Nous mettrons en place les mesures nécessaires pour que chacune et chacun trouve sa place dans une ville solidaire sûre et accueillante où la vie associative est riche et foisonnante.

Dès le début de notre mandature nous nous mobiliserons pour le développement durable et l’environnement en favorisant les modes de déplacement doux, nous réaliserons des pistes cyclables en site propre en lien avec le plan vélo métropolitain. Nous sanctuariserons la trame verte qui ceinture le centre historique. Nous apporterons une attention toute particulière à la préservation des espaces naturels que sont les étangs, le barrage du Vérut, les bords de Coise et le bois Barou. Notre commune est déjà « zéro phyto » l’éco pâturage sera pérennisé et nous viserons l’obtention du label « terre saine »

Le premier travail que nous entreprendrons sera consacré à la sécurisation routière, beaucoup à déjà été réalisé mais notre ville voit de jour en jour le trafic routier augmenter de manière exponentielle. Ce trafic génère pour les habitants une pollution sonore et environnementale devenant insupportable. Le danger va croissant et si rien n’est entreprit rapidement un drame se produira inévitablement. Nous réglementerons la traversée de la commune par les poids lourds en transit, le trafic local sera bien entendu préservé. Les premiers travaux de sécurisation de la RD12 seront réalisés dès le début de notre mandat et poursuivis en lien étroit avec la métropole et le Conseil Départemental.

Quelle est votre position sur l’intercommunalité ?

Aujourd’hui la situation est claire et apaisée. La période inévitable d’adaptation et d’intégration à la Métropole est terminée. C’est à nous de prendre en main notre destin et de travailler pour que Saint-Galmier prenne toute sa place dans l’intercommunalité.

Nous avons des atouts extraordinaires pour une ville de notre taille, un hippodrome, un Casino, une source mondialement connue, un patrimoine exceptionnel, un tissu de commerçants, d’artisans et d’industriels dynamique ! A nous de travailler main dans la main avec tous les acteurs de notre Métropole de notre Département et notre Région pour que Saint Galmier conserve et amplifie son image de ville qui pétille !

Pat Françon

Les autres infos