Interview de Laurent Caruana, candidat à St-Cyprien

Lau­rent Caru­a­na, élu con­seiller munic­i­pal de 2001 à 2008 auprès d’Henri Fau­re, Lau­rent Caru­a­na, sans éti­quette, 55 ans, con­naît bien la vie locale de Saint-Cyprien (42). 

On dit que les trafics atteignent aujour­d’hui les petites com­munes
rurales. Que con­statez-vous à Saint-Cyprien ?

De par ma qual­ité de fonc­tion­naire de police, et mon expéri­ence pro­fes­sion­nelle, cela m’amène à con­firmer que les trafics ne sont plus réservés aux grandes villes. Con­cer­nant Saint Cyprien, les gen­darmes font un excel­lent tra­vail de fond pour les trafics.

il faut plutôt con­sid­ér­er que c’est l’incivilité qui impor­tune comme le bruit, les débris de verre, les détri­tus au sol, une vitesse exces­sive sur l’ensemble de la com­mune, etc.

On con­state que la sécu­rité au sens large est la pre­mière préoc­cu­pa­tion dans tous les sondages.

déci­sion de baiss­er de 10% les indem­nités des élus

Si vous êtes élus, quelles seront vos pri­or­ités ?

Notre pro­gramme réal­iste et con­cret va être très prochaine­ment présen­té aux cypri­en­nois­es et cypri­en­nois. Il sera social, économique et envi­ron­nemen­tal.

L’équipe de « Saint Cyprien, une pas­sion pour tous », une fois élue pren­dra la pre­mière déci­sion de baiss­er de 10% les indem­nités des élus. Cela représente une économie de 4500,00€ env­i­ron par an. Soit 27000,00€ pour la durée du man­dat.

Nous avons établi une feuille de route en 4 piliers essen­tiels qui seront détail­lés dans le pro­gramme. Ces piliers sont : ren­forcer la sécu­rité et lut­ter con­tre les inci­vil­ité. Amélior­er la vidéo pro­tec­tion sur l’ensemble de la com­mune aux endroits stratégiques. Dévelop­per le bien vivre ensem­ble, tra­vailler sur l’intergénérationnel

Nous avons encore la chance d’être un vil­lage à taille humaine. Cette prox­im­ité est pré­cieuse. Il nous faut la dévelop­per, l’entretenir ce qui per­me­t­tra de rap­procher tous nos quartiers. Nous créerons une instance de con­cer­ta­tion citoyenne. Com­posée de volon­taire de notre com­mune, elle sera con­sultée sur dif­férentes thé­ma­tiques pour éclair­er le vote du con­seil munic­i­pal. Être exem­plaire en matière de tran­si­tion écologique. Nous met­trons un plan de travaux sur la man­da­ture pour que tous les bâti­ments com­mu­naux soient pro­pres et autonomes.

Accom­pa­g­n­er le tis­su asso­ci­atif sportif et cul­turel. Nous accom­pa­g­nerons ces asso­ci­a­tions pour qu’elles puis­sent se dévelop­pées. C’est un véri­ta­ble poumon de vie sur notre com­mune. Pour cela la maitrise du bud­get sera de rigueur. Favoris­er l’investissement par rap­port au fonc­tion­nement.

En 2020, les com­munes ne peu­vent exis­ter sans la coopéra­tion inter­com­mu­nale. Quelle est votre posi­tion sur ce sujet ?

Saint Cyprien appar­tient à l’agglomération Loire Forez. Et c’est très bien, puisque cela ren­force une iden­tité forte du Forez dans la Loire. Nous serons act­ifs et vig­i­lants dans le tra­vail au quo­ti­di­en. La loi impose des com­pé­tences oblig­a­toires aux EPCI. Il ne faut pas que cette instance s’éloigne des habi­tants. Nous avons encore pu le con­stater avec le trans­fert de la ges­tion de l’eau au 1 er jan­vi­er de cette année. La mutu­al­i­sa­tion doit être source d’économies.

Les autres infos