Jean-Michel MIS communique suite à un éventuel abandon de l’A45

Let­tre de Jean-Michel MIS, député de la Loire, en rap­port à un éventuel aban­don de l’A45.

Loin de l’ironie et des cri­tiques acerbes des dif­férents com­mu­niqués de presse qui se mul­ti­plient depuis lun­di et l’annonce d’un pré­ten­du aban­don du pro­jet de l’A45 au prof­it d’un plan B, je souhaite fer­me­ment rap­pel­er que, à ce jour et jusqu’à preuve du con­traire, il est de la seule com­pé­tence du gou­verne­ment de déter­min­er les pro­jets qui seront retenus dans le pro­jet de loi de pro­gram­ma­tion des infra­struc­tures, qui sera présen­té à l’automne, à l’Assemblée Nationale.

Aus­si, tous les acteurs locaux favor­ables au pro­jet de l’A45 seraient bien inspirés de met­tre leur énergie à fédér­er les défenseurs de ce dossier plutôt que d’alimenter de stériles polémiques, de cristallis­er des oppo­si­tions.

C’est ensem­ble et d’une même voix, loin des ques­tions par­ti­sanes et de vaines attaques per­son­nelles que nous pour­rons con­va­in­cre le gou­verne­ment de la per­ti­nence de l’A45 pour notre ter­ri­toire, son économie et l’emploi de ses habi­tants.

Je réaf­firme mon entière disponi­bil­ité à par­ticiper à Paris à une délé­ga­tion con­duite par les défenseurs et financeurs du pro­jet de l’A45.

 



Les autres infos