Julien Luya veut faire revivre Firminy

644 Partages

Julien Luya, 44 ans, est attaché parlementaire de l’unique député LR de la Loire, Dino Cinieri. Il conduit la liste d’opposition à l’ancien maire communiste, Marc Petit.

Leader du groupe d’opposition (UPF) Union pour Firminy, il est à la tête de la liste du même nom, « sans étiquette ». Julien Luya a récolté 35,44% des voix au premier tour (soit 1465 votes) contre 33,89% pour Marc Petit (1401 votes).

Julien Luya veut faire sortir un gros projet métropolitain pour la ville de Firminy. L’homme politique veut redonner de la vie en centre-ville. Déjà la métropole de Saint-Étienne va mettre le paquet sur l’amélioration de l’habitat dans la ville. 433 logements vont être concernés jusqu’en 2025. Un budget de 6 millions d’euros pour reconquérir le centre Urbain.

Pour le candidat « Il est clair que le centre-ville va être notre dossier principal, mais on ne s’interdit pas d’œuvrer dans d’autres quartiers ». Julien Luya dénonce l’abandon de l’activité de la ville par Marc Petit. « L’équipe municipale actuelle a abandonné l’attractivité de la ville ». Pour l’Appelou, dans la course à la mairie, il n’y a pas de projets ambitieux de la part du maire actuel « Quand on a un projet ambitieux, on repense à la voirie, on repense aux façades des bâtiments, aux logements. Il faut un changement global à l’image de ce qui s’est fait au Chambon Feugerolles ». L’un des projets à Firminy est le parc Vincent Brunon avec une ouverture de l’espace, et remettre en valeur le lieu.

« On veut transformer la ville »

Avec l’expérience du Codid 19, Julien Luya attend un nouveau départ de sa ville. Un nouvel art de vivre. « Il faut plus de facilité pour se déplacer avec moins de pollution ». Celui qui a fait 35,44% des voix au premier tour imagine déjà des trottoirs élargis pour les piétons et des pistes cyclables. « Il faut plus de parterres fleuris, des arbres pour proposer aux promeneurs des zones de fraîcheur ». Des travaux qui pourraient avoir un impact positif sur le commerce rajoute Julien Luya. « Si on lance ce projet urbain, ça va aussi redonner du travail aux entreprises. La mairie doit être beaucoup plus offensive avec un travail de partenariat avec des animations et avec les commerçants ». S’il est élu le 28 juin, le futur maire veut décaler l’opération « Bar en Fête » cet été. « On peut même imaginer garder les bars en fête à la rentrée, mais rajouter une animation cet été, il faut en discuter avec les commerçants ».

La jeunesse aussi au cœur de l’équipe

Firminy doit avoir un nouveau regard avec une nouvelle équipe municipale selon Julien Luya. « À Firminy, on ne trouve plus de réponses aux difficultés. C’est pour ça qu’on prône ce renouvellement. Il faut renouveler les idées et la manière de penser, la manière de monter une équipe. Ce nouvel élan, c’est aussi tous les jeunes qui nous ont rejoints ces derniers mois ».

Les soucis judiciaires de Marc Petit et l’image de Firminy

Firminy a une image ternie surtout à l’extérieur par les soucis judiciaires de l’actuel Maire. La ville a perdu son influence. « On a une mauvaise image sur l’extérieur et à la Métropole, et ça c’est une faute politique grave ». Julien Luya argumente que le maire est là pour servir sa population. « Quand on ne la sert plus car on n’est plus vice-président de la Métropole, on doit en tirer toutes les conséquences ».

Le rayonnement du site du Corbusier

À Firminy, l’OPH possède 43% des logements locatifs de la ville et gère les habitations de Firminy Vert. Protégé par l’UNESCO, le site du Corbusier reste un lieu emblématique.

« Dans l’unité d’habitation du Corbusier, il y a des familles en grande précarité ». L’équipe d’opposition veut poursuive la mise en valeur du site. « On a un label international et il faut trouver des solutions et combler le manque avec la sécurité, la propreté des lieux et de la médiation ». L’attaché parlementaire vise la vice-présidence de Saint-Étienne Métropole en charge du Logement. « Cela me permettra de lutter contre les problèmes d’appartements vacants ». Les équipements sportifs sont aujourd’hui utilisés par les établissements scolaires et par les associations mais ne sont jamais utilisés pour des manifestations grand public. Que pourrait faire Julien Luya pour que ce site soit mis en avant ?

« Il faut de l’événementiel et travailler avec les associations. Il pourrait se passer plein de choses sur place. Il va falloir faire un travail avec la métropole. On a une idée de proposer une grande journée événementielle autour du Corbusier avec par exemple, une marche qui relierait les différents points sur Corbusier avec un concert, avec une expo à la maison de la culture. IL faut proposer des choses intéressantes aux gens ». Le candidat met un point d’honneur à écouter la population pour créer des animations à Firminy.

La sécurité à Firminy

Les incivilités du quotidien, les rodéos, les excès de vitesse sont légions à Firminy comme dans de nombreuses villes de France. Le trafic de stupéfiants y a atteint une forme importante. Le carrefour entre divers départements amène la ville à de nombreux problèmes de sécurité. Pour lutter contre la délinquance, Julien Luya veut étoffer la police municipale.  

« On envisage de les faire travailler plus tard, de nuit ». L’homme politique veut redéfinir le travail de la police. « Plus accès tranquillité publique. Je veux qu’on soit dans la médiation. Je veux que lorsqu’on a des problèmes dans les quartiers, que la police municipale s’y rende et qu’elle aille échanger avec les fauteurs de trouble et les victimes. Il faut vraiment être sur le terrain ». La police doit avoir plus de temps sur le terrain. « Il faut aussi de l’insertion pour lutter contre la délinquance. Il faut gérer l’embauche des jeunes en chantier d’insertion. L’important c’est de leur donner une formation avec un salaire ».

Le lien social est primordial pour Julien Luya. Du lien avec la population, des échanges avec les commerçants et les PMI. L’équipe de celui qui a fait basculer l’actuel Maire planche sur un renouveau de la façon de reconstruire Firminy. Rendez-vous au soir du 28 juin pour connaître les premières tendances des résultats des municipales.

Les autres infos