LA BELLE AU BOIS DORMANT à Saint-Etienne au Zénith

Le «Saint-Petersbourg Festival Ballet» arrive à Saint-Etienne le dimanche 28 mars 2021 à 17h en places assise. A par­tir de 34€. Le spec­tacle pro­pose un ensemble de grande classe, com­po­sé de 42 dan­seurs, tous diplô­més des meilleures écoles de bal­let russes. La troupe séduit le monde entier par son élé­gance aus­tère clas­sique, sa touche de fraî­cheur du XXIe siècle et une pres­ta­tion de danse par­faite.
Le tout est accom­pa­gné par l’Orchestre “Hungary Festival Orchestra” fon­dé en 2005 par la talen­tueuse musi­cienne Yaroslava ?imo­no­va,  Le direc­teur artis­tique est le célèbre chef d’or­chestre de Saint-Pétersbourg, le maes­tro Vadim Nikitin.
Saint-Petersbourg Festival Ballet.

Une fée­rie de beau­té, d’é­lé­gance et de grâce LA BELLE AU BOIS DORMANT à Saint-Etienne

Musique : P. I. Tchaïkovski

Chorégraphie : V. Vsevolozhski et M. Petipa

Scénographie et cos­tumes : V. Okunev (Théâtre Mariinsky, Saint-Pétersbourg)

La Belle au bois dor­mant, l’une des œuvres les plus célèbres de la lit­té­ra­ture de bal­let et un mer­veilleux conte de fée pour enfants. Dansé par le meilleur ensemble de bal­let de Russie, le « St. Petersbur Festival Ballet», cette œuvre raconte la fabu­leuse his­toire  d’a­près le conte de fées « La belle au bois dor­mant »  de Charles Perrault, créé en 1890 sous la forme d’un bal­let sur la musique de Pyotr Ilitch Tchaïkovski et la cho­ré­gra­phie de Marius Petipa.  Une féé­rie impres­sion­nante de beau­té, d’élégance et de grâce com­bi­née à des cos­tumes épous­tou­flants, une scé­no­gra­phie véri­ta­ble­ment royale et la pas­sion unique du «Saint-Petersbourg Festival Ballet» cap­tivent le public de manière éton­nante dans le monde fée­rique de la fan­tai­sie et des rêves. Une œuvre d’art accom­plie accom­pa­gnée par l’or­chestre live.

Un monde de conte de fées, de princes et d’une belle fille : le meilleur ensemble de bal­let du « Saint-Petersbourg Festival Ballet» pré­sente la fabu­leuse his­toire de l’un des contes de fées pour enfants les plus popu­laires de notre époque, La Belle au bois dor­mant. Connu à l’o­ri­gine en Allemagne comme étant un conte des frères Grimm, l’his­toire de la jeune fille, mau­dite par une méchante fée et ne pou­vant être sau­vée que par le bai­ser du véri­table amour, a été adap­tée en tant que bal­let et pro­duite en 1890 au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg. La Belle au bois dor­mant est tou­jours l’un des bal­lets les plus popu­laires et fait désor­mais par­tie jus­qu’à ce jour du réper­toire inter­na­tio­nal du bal­let classique.

Le bal­let La Belle au bois dor­mant a été créé en étroite col­la­bo­ra­tion entre Peter I. Tschaikowski et Marius Petipa, pro­ba­ble­ment le plus impor­tant cho­ré­graphe du XIXe siècle. Il fas­cine et chou­choute le connais­seur par sa per­fec­tion for­melle et de son expres­sion cho­ré­gra­phique et musi­cale sophis­ti­quée. Grâce à son carac­tère directe fan­tas­tique et à sa splen­deur théâ­trale, le bal­let La Belle au bois dor­mant cap­tive éga­le­ment un large public. Outre la scé­no­gra­phie gran­diose du brillant met­teur en scène Vyacheslav Okunev, qui tra­vaille entre autres pour le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg et la Scala de Milan, et leurs magni­fiques cos­tumes, l’é­lé­gance sans fron­tières et la légè­re­té insou­ciante de l’en­semble «Saint-Petersbourg Festival Ballet» pro­posent une ver­sion oni­rique et féé­rique d’un bal­let clas­sique qui conti­nue de fas­ci­ner après plus de 100 ans. 

Source : Zénith de Saint-Etienne.

Les autres infos