La belle histoire dans la Loire : l’énorme cadeau des gendarmes

Voici une belle histoire de Noël. Une histoire vraie qui s’est déroulée le soir du réveillon à Saint-Pierre-le-Beauf. Un sexagénaire a froid. Il est devant une maison paroissiale.

Il est gelé, seul et compose le 17 pour trouver de l’aide. Dormir dehors, dans le froid et sous la neige, une situation insoutenable. Et c’est le réveillon de Noël.

Ce sont les gendarmes de Pélussin qui accueillent dans un premier temps le sans-abri. Mais il est impossible de trouver un centre le soir du réveillon. Une absurdité d’ailleurs.

L’équipe passe des appels pour trouver une solution. Sans succès. Après avoir appelé le 115, ils apprennent qu’un hébergement est possible à Saint-Étienne. Mais c’est à plus de 60 km des locaux des gendarmes. Un centre sans grand confort et sans festivité. Il neige, il fait froid et à la gendarmerie, on n’a pas envie de laisser l’homme seul dans le froid ni même dans un centre, loin, le soir où chacun est en famille.

Les gendarmes de Pélussin sont tous d’accord. Le sans-abri restera à la gendarmerie avec eux. La fête sera ici et il en profitera. L’homme qui avait froid et faim va manger du foie gras, prendre un bon café chaud et dormir dans un lit. Tout le monde est heureux. On discute, on passe une belle soirée de réveillon. La solidarité existe aussi chez les forces de l’ordre. Une belle histoire qui s’est déroulée chez nous dans la Loire.

 

Source : Facebook et gendarmerie.

Les autres infos
Les autres infos