La colère des discothèques dans la Loire

Partout dans la Loire, les boîtes de nuit n’ont toujours pas allumé les lumières et le son ne sort pas des enceintes. 

« On se sent oubliés. » Depuis mi-mars, les discothèques sont toutes fermées, sans un mot d’Emmanuel Macron ou d’Édouard Philippe à leur égard. Jusqu’à ce jour, aucune date de réouverture n’a été officialisée. Le lundi 22 juin, pour une nouvelle phase du déconfinement ? Le 10 juillet, pour la fin de l’état d’urgence sanitaire ? Ou encore plus tard dans l’année ? “Nous sommes dans le flou et c’est vraiment difficile à vivre“, explique Eric, un gérant de discothèque ligérien.

A lire aussi : Loire : Soleil et gel hydroalcoolique, attention danger ! 

La réouverture doit donc se faire, mais pas dans n’importe quelles conditions. « Nous sommes prêts à mettre à disposition du gel, à prendre la température à l’entrée, à installer du plexiglas, mais il faut nous dire comment nous devons procéder », affirme le patron de la boîte. “Nous sommes plus aptes à rendre le port du masque obligatoire que les bars et les restaurants. Nos agents de sécurité peuvent y veiller“, ajoute-t-il.

A lire aussi : Dépenser moins ? Nos conseils à Saint-Etienne

Le député Jean-Michel Mis (LaREM) vient de co-signer une lettre ouverte adressée au gouvernement. « Ne comparons pas nos 1 600 clubs français, dont 900 ne peuvent recevoir plus de 200 personnes, avec ces usines du clubbing asiatique ; nous sommes loin de la Corée », indique-t-il dans cette lettre. « L’état condamne les acteurs de la nuit comme s’ils étaient coupables. Ceux-ci ont pourtant besoin, comme tous les entrepreneurs, de respect, de soutien et de visibilité (…) Force est de constater, une fois encore, que les discothèques ont été traitées avec une brutalité administrative obsolète. Elles pourraient ne rouvrir qu’en septembre le cas échéant ». Les députés signataires réclament que le gouvernement réagisse à la colère des patrons de discothèques en leur donnant des règles sanitaires à respecter avec une date de réouverture officielle. 

A lire aussi : JEU 42INFO.FR : gagnez des paniers détente et bien-être avec Nativus