Loire : Soleil et gel hydroalcoolique, attention danger !

Depuis le début de l’épidémie, le gel hydroalcoolique fait partie des incontournables du sac à main. Attention néanmoins à l’utiliser correctement !

Avec le pic de chaleur attendu cette semaine, nous allons être nombreux à sortir prendre le soleil après la période contrariée. Mais attention au mélange soleil et gel hydroalcoolique. Danger !!!

Le quotidien El Mundo relaye des alertes des dermatologues sur l’exposition au soleil après l’application de gel, qui rend la peau plus sensible aux rayons du soleil. La raison ? 70% du produit est composé d’alcool, qui peut alors conduire à une « dermite en breloque », c’est-à-dire une brulure caractéristique de l’exposition au soleil d’une peau « alcoolisée ». 

Attention aussi aux gels pouvant contenir du parfum ou des huiles essentielles qui peuvent provoquer une hyperpigmentation de la peau exposée au soleil. 

A lire aussi : Nouveau grand magasin à Saint-Étienne : Tati devient… 

Autre bonne idée qui peut s’avérer néfaste : badigeonner sa voiture de gel. Au soleil, ce produit peut provoquer une usure prématurée en attaquant les surfaces. 

Préférez dans ces cas-là de l’eau et du savon et évitez le contact avec le feu, comme le prouve cet utilisateur de Twitter qui a tenté l’expérience.

A lire aussi : inquiétude en Rhône-Alpes : une deuxième vague

A lire aussi : La transformation de Casino avec l’arrivée de l’enseigne Hema à Saint-Étienne 

A lire aussi : Rixe violente en plein cœur de Saint-Étienne

Les autres infos
Les autres infos