La cure de jouvence du Parc des Expos de Saint-Etienne



La rénovation du parc des expositions de Saint-Etienne (Loire) représente plus qu’un nouveau chantier pour le maire Gaël Perdriau. Cette restructuration est l’occasion pour lui de propulser sa cité dans le top 15 des « grandes villes françaises de tourisme d’affaires et de congrès ».

Le chantier lancé mi-juin s’inscrit dans cette stratégie. C’est le projet présenté par les agences d’architecture lyonnaise AIA Life Designers et stéphanoise Cimaise qui a été retenu pour la rénovation de cet équipement situé à l’intérieur du parc François-Mitterrand, recomposé par Alexandre Chemetoff. Les travaux vont consister à réunir les différents halls dans un ensemble d’un seul tenant plus « esthétique et lumineux », de 17 000 m , présentant une façade ouverte sur la ville. Au programme également : la réfection des façades et des toitures, la reprise de l’habillage intérieur et la création d’un hall d’exposition plus contemporain, l’aménagement d’un grand parvis et d’aires de stationnement plus fonctionnelles pour les exposants et les visiteurs.

Nouvelle délégation de service public. Les travaux viennent de démarrer par la démolition des actuels halls A et C. Seul le premier sera reconstruit et raccordé au hall B rénové. Dix mois de chantier sont prévus. Le parc des expositions devrait arborer sa nouvelle configuration pour l’édition 2020 de la foire de Saint-Etienne, en septembre. Le montant total des travaux s’élève à 26,8 M€, financés principalement par les collectivités : 6,8 M€ par la Ville, 5 M€ par la région, 4 M€ par le département, 1 M€ par Saint-Etienne Métropole. Les 10 M€ restants sont pris en charge par les nouveaux délégataires de cet équipement, réunis au sein de la société Saint-Etienne Evénements : le lyonnais GL Events et l’association Foire économique Saint-Etienne-Parc Expo, chargée de l’exploitation pour une durée de trente ans.

Avec ce nouvel outil, Saint-Etienne entend accroître de 80 % ses activités dans le tourisme d’affaires dans les cinq ans à venir. Le groupe GL Events va engager d’autres investissements pour rénover l’amphithéâtre du centre de congrès, moderniser certains de ses équipements et aménager la Verrière, qui aura à terme une capacité d’accueil de 1 000 personnes.