Saint-Etienne : la majorité doit faire oeuvre de transparence

Le groupe Saint-Etienne demain a obtenu le feu vert de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs afin d’avoir des réponses concernant des frais de missions des élus, du Cabinet du Maire et des personnels de l’Opéra.

En détail, selon le communiqué de presse de Saint-Etienne Demain, il s’agit de documents relatifs au “détail des « frais de mission » des élus, des membres du Cabinet et de ses chargés de mission remboursés par la collectivité sur l’année 2019 ; des éléments relatifs aux procédures contentieuses ou amiables terminées concernant la situation sociale à l’Opéra, entre 2014 et 2020 ; des éléments relatifs au Cabinet du Maire (composition, descriptif précis des missions de chacun de ses membres, fiches de poste afférentes et rémunérations correspondantes).”

Cette saisine de la CADA fait suite à diverses demandes depuis juillet 2020 de la part du groupe, considérées comme “lacunaires”.

Le groupe mentionne dans son communiqué de presse qu’ils attendent “donc désormais que Gaël Perdriau rende public dans les plus brefs délais l’ensemble des éléments qui lui ont légitimement été demandés”.

A cette occasion, ils rappellent aussi qu’ils souhaitent “instaurer un observatoire local et citoyen de l’éthique publique”. Selon eux, les informations demandées, que la CADA a autorisé leur diffusion doit être disponible à tous. Cette proposition est refusée par Gaël Perdriau, en l’état actuel des choses.

 

 

 

© Photo RLF.

Les autres infos
Les autres infos