La météo a eu rai­son du fes­ti­val de la Tawa

Après la soi­rée de ven­dre­di réus­sie avec 1700 fes­ti­va­liers mal­gré une averse, la soi­rée de same­di adû être écour­tée à cause des orages, au grand regret du public.

Pour Pauline : « Ce festival,c’est mon ren­dez-vous d’été, j’y viens chaque année avec mes amies. Samedi le pro­gramme a été abré­gé. On s’est réfu­giées sous les tentes avant de finir par par­tir un peu déçues évi­dem­ment ». Pour Pauline comme pour les autres fes­ti­va­liers, la soi­rée a dû finir à 22h. « C’est vrai­ment tôt » pour Stéphanie qui avait pré­vu de faire la fête une bonne par­tie de la nuit. Il faut dire que la Tawa a son public fidèle. « C’est pas grave, on revien­dra l’année pro­chaine » conclut Benoît.

140 béné­voles

Les annonces de la météo n’avaient pour­tant pas refroi­di les 140 béné­voles du fes­ti­val. Ils assurent l’installation du site avant l’événement. Ils sont pré­sents les deux soirs et s’occupent du démon­tage. Et il en faut des bras pour gérer ce fes­ti­val qui accueille chaque année entre 3000 et 3500 per­sonnes ! En plus d’une météo médiocre, un autre évé­ne­ment a posé sou­ci aux orga­ni­sa­teurs. Selon eux, le déploie­ment de la police était surdimensionné.Sur la page Facebook, les orga­ni­sa­teurs s’excusent même de cet accueil peu agréable pour le public. « Comme l’an der­nier, des contrôles auront lieu aux entrées des par­kings et aux abords du site : sécu­ri­té rou­tière, bri­gade des stu­pé­fiants, bri­gade anti-ter­ro­riste.
Nous avons conscience que ce déploie­ment dis­pro­por­tion­né n’est pas une manière très agréable de vous accueillir sur notre fes­ti­val que nous vou­lons, depuis bien­tôt 10 ans, convi­vial, cha­leu­reux, fes­tif et fami­lial. Malheureusement, mal­gré nos ten­ta­tives de négo­cia­tions enga­gées dès l’an der­nier avec les dif­fé­rents res­pon­sables, la pré­fec­ture a déci­dé de main­te­nir cette pré­sence poli­cière
 ». Mais l’organisation du fes­ti­val pro­met un retour en fan­fare dès l’année pro­chaine avec encore une belle pro­gram­ma­tion musi­cale et avec,on l’espère, un beau soleil.



Les autres infos