La métro­pole inau­gure les tra­vaux de décou­ver­ture du Gier à Saint-Chamond

Gaël Perdriau, Maire de Saint Etienne, Président de Saint-Etienne Métropole et Hervé Reynaud, Maire de Saint-Chamond, pre­mier Vice-Président de Saint-Etienne Métropole, ont inau­gu­ré, ce lun­di 15 juillet, les tra­vaux de décou­ver­ture de la rivière du Gier.


Impliquée dans la res­tau­ra­tion de ses cours d’eau afin de pro­té­ger des risques d’inondation, mais éga­le­ment pour assu­rer une recon­quête de la bio­di­ver­si­té*, Saint-Etienne Métropole a inté­gré dans ses sta­tuts, en jan­vier 2017, la com­pé­tence GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI).

Le chan­tier de décou­ver­ture du Gier à Saint-Chamond est une opé­ra­tion d’envergure enga­gée par Saint-Etienne Métropole sur le bas­sin ver­sant du Gier. Ses objec­tifs sont multiples :

Supprimer les débor­de­ments du Gier: quelque 500 habi­tants sont doré­na­vant pro­té­gés d’une crue cen­ten­nale du Gier, dans le centre-ville de Saint-Chamond, res­tau­rer le fonc­tion­ne­ment éco­lo­gique du cours d’eau avec la végé­ta­li­sa­tion des berges et la diver­si­fi­ca­tion des écou­le­ments du Gier, redon­ner un cadre de vie agréable aux rive­rains. Avec cet amé­na­ge­ment, les habi­tants vont béné­fi­cier d’un espace natu­rel agréable, situé à la jonc­tion entre le centre-ville et le Parc du Pilat.

D’un mon­tant total de 3 mil­lions d’euros, ces tra­vaux se décom­posent en 2 phases :

La tranche 1, située en amont, inau­gu­rée aujourd’hui, est ter­mi­née et repré­sente un mon­tant de 2 245 000. Elle a démar­ré en mai 2018 et s’est ter­mi­née en mai 2019. La tranche 2 (en aval de la place Louis Comte) vient de débu­ter et va se pour­suivre jusqu’en décembre 2019.

La com­mune de Saint-Chamond a mis à dis­po­si­tion des ter­rains et a super­vi­sé les ins­tal­la­tions de chan­tier. L’Etat a notam­ment réa­li­sé un accom­pa­gne­ment tech­nique sur la mise en œuvre des pro­cé­dures régle­men­taires. Enfin, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse a appor­té une aide finan­cière au chan­tier de décou­ver­ture conduit sur la période 2018–2020.

Les autres infos