La Mine va rouvrir sous un autre nom



La discothèque stéphanoise La Mine vient d’être vendue au prix de 60 000 euros. Ce sont deux barmen du Smoking Dog qui viennent de remporter l’enchère de cette boîte mythique de Saint-Etienne.

Julien Haro et Thibault Llopis sont heureux, ils ont réussi à racheter la boîte de nuit de la place Jovin-Bouchard. Dans quelques semaines, la discothèque va réouvrir sous un autre nom et avec un tout nouveau concept. Une première tentative de vente aux enchères au prix de départ de 65 000 euros n’avait pas pris preneur. Mercredi dernier, une deuxième enchère a débuté à 40 000 euros.

Les enchères se sont envolées. 41 000, 45 000, 50 000, 57 000 euros… De nombreuses personnes étaient présentes pour tenter de racheter cet endroit qui a fait les grandes soirées des noctambules fans de rock. Finalement, Julien Haro et Thibault Llopis ont eu le dernier prix et ont racheté La Mine pour 60 000 euros. Un prix très raisonnable quand on connaît cet endroit apprécié par de nombreux stéphanois sur plusieurs générations. Les deux nouveaux propriétaires ne sont pas des inconnus puisqu’ils sont tous deux au comptoir du Smoking Dog. Les deux barmen du bar du quartier Saint-Jacques ont sauté de joie lorsqu’ils ont pris conscience que la discothèque allait leur appartenir.

Après quelques aménagements, la boîte de nuit va de nouveau ouvrir ses portes sous un tout nouveau nom. Le concept sera bien différent de La Mine. Ce ne sera plus une discothèque mais un club rock qui ouvrira du jeudi au samedi soir, avec la possibilité d’ouvertures exceptionnelles d’autres soirs. On y trouvera beaucoup de groupes en concert. Une programmation permettra de découvrir du live et d’apprécier des d’artistes sur scène tout en sirotant un verre. Après les concerts, l’endroit se transformera en club avec une belle programmation musicale teintée de rock.

Julien Haro et Thibault Llopis connaissent la musique et sont investis dans le milieu associatif.Ils connaissent tous les deux de nombreux artistes qu’ils aimeraient produire dans leur nouveau club. Ils se sont investis dans le festival de musique « Festival Positive Education ». Ils font aussi partie de l’association « Russel 45 » qui organise des concerts de rock psyché garage. Les deux hommes veulent mettre en avant la musique qui ne passe pas à la radio, ils ont une culture du rock indépendant. Ce nouveau lieu musical va ouvrir dans quelques semaines après quelques travaux.