La pas­se­relle ouvre sa sai­son culturelle

Direction Saint-Just-Saint-Rambert pour décou­vrir la nou­velle salle de spec­tacle qui va accueillir le public pour une belle sai­son cultu­relle 2018/2019.

L’ex ciné­ma « Le Familly » est entiè­re­ment trans­for­mé. La pas­se­relle pos­sède une salle flam­bant neuf de 240 places pour rece­voir du théâtre, des concerts, de la danse et des spec­tacles jeune public.

La muni­ci­pa­li­té de Saint-Just-Saint-Rambert a vu dans les locaux de l’ex Familly, la pos­si­bi­li­té d’offrir un grand pôle cultu­rel. Elle a rache­té le ciné­ma pour 2 M€. Même si la grande salle de spec­tacle est déjà prête à accueillir le public, des tra­vaux sont encore en cours.

Un pla­teau de tra­vail pour les artistes et une salle de répé­ti­tion devraient être ter­mi­nés début 2019. Deux petites salles de spec­tacles d’une capa­ci­té de 100 à 140 places pour des spec­ta­teurs, des réunions, sémi­naires et confé­rence devraient aus­si ouvrir rapidement.

Enfin, La Passerelle pos­sède un rez-de-chaus­sée dédié aux ser­vices de la mai­son des asso­cia­tions avec un espace de cocktail.

Pourquoi La Passerelle ?

Le choix du nom fait réfé­rence au moyen d’accès au pont d’un bateau. Il reste ain­si dans la même thé­ma­tique que d’autres noms de struc­tures pré­sentes sur la com­mune comme l’Embarcadère, les P’tits mari­niers… Il met en valeur éga­le­ment le lien fort qui existe entre les deux quar­tiers de Saint- Just-Saint-Rambert. La Passerelle désigne éga­le­ment les bal­cons sur les­quels les machi­nistes s’installent pour mon­ter ou des­cendre les éclai­rages des décors.

Un sou­tien aux artistes

Pour l’ouverture de cette pre­mière sai­son cultu­relle à La Passerelle, l’équipe mise en place sou­haite mettre en lumière des créa­tions locales et ama­teurs. Les enfants ne seront pas oubliés. Les écoles et col­lèges seront invi­tés à décou­vrir des repré­sen­ta­tions créées spé­cia­le­ment pour eux. La Passerelle va appor­ter des sou­tiens finan­ciers à deux asso­cia­tion pon­tram­ber­toises sélec­tion­nées à la suite d’un appel à projet.

Dans l’ex ciné­ma Le Familly, des artistes seront en rési­dence. Ils auront un sou­tien dans leur démarche de créa­tion (aide maté­rielle, logis­tique et financière).

Pour la sai­son 2018/2019, l’ODAC sou­tient la com­pa­gnie ligé­rienne La Tarlatane. À tra­vers leur créa­tion Histoire d’un pan­tin, cette com­pa­gnie s’adresse aux publics jeunes, aux familles et aux adultes.

Pour débu­ter la sai­son cultu­relle de La Passerelle, Le groupe Roannais Les Tit’Nassel ouvri­ront le bal en chan­sons le same­di 15 sep­tembre à 20h30.

Le ven­dre­di 12 octobre, Sarah Mc Coy se pro­dui­ra à 20h30 dans le cadre du Rhino Jazz(s) Festival. Le ven­dre­di 9 novembre, pre­mier spec­tacle pour les sco­laires à la Passerelle. L’Enfant Océan par la com­pa­gnie Le Ruban Fauve. Les enfants décou­vri­ront ce spec­tacle dès 14h. Tout le pro­gramme est sur le site inter­net de La Passerelle : www.saison-lapasserelle.fr

Saison cultu­relle La Passerelle

Rue du 11 novembre

42170 Saint-Just-Saint-Rambert

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos