St-Etienne : un renou­veau dans le quar­tier Dorian

La mai­rie sou­haite redon­ner du dyna­mise au quar­tier Dorian qui se trouve à deux pas de l’hôtel de ville. Pour cela, la ville de Saint-Etienne a rache­té plu­sieurs bâti­ments dont le ciné­ma l’Eden. Le coût de muta­tion de cet ilot va se mon­ter à plus de 3 mil­lions d’euros.

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, explique à nos confrères du Progrès « Nous avons déjà acquis cer­tains bâti­ments et nous sou­hai­tons acqué­rir l’ensemble de la pro­prié­té ». Une dizaine de bâti­ments vont être trans­for­més. 1,6 M€ va per­mettre de démo­lir plu­sieurs bâti­ments. Pour l’équipe muni­ci­pale, plu­sieurs pro­jets sont dis­cu­tés. Espaces verts, construc­tions d’immeubles, com­merces, rien n’est encore acté et on réflé­chit au deve­nir du quar­tier. Des tra­vaux qui pour­raient faire du bien à la Galerie Dorian qui est deve­nue desserte.

La pre­mière étape du pro­jet a été le rachat par la ville de Saint-Etienne de la friche de l’ex ciné­ma l’Eden. Depuis 2013, le ciné­ma l’Eden est figé. L’entrée est condam­née, la pous­sière et l’humidité ont pris place dans les salles de pro­jec­tion. Ce lieu est une véri­table ver­rue pour Saint-Etienne. Sylvie Massu, pro­prié­taire des ciné­mas l’Alhambra et du Camion Rouge a accep­té de vendre l’Eden. C’est l’établissement public fon­cier de l’Ouest Rhône-Alpes (EPORA) qui est géré par la ville qui en a fait l’acquisition. 

Le quar­tier Dorian va s’offrir une nou­velle jeu­nesse, ce quar­tier au cœur du centre-ville en avait bien besoin.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos
Les autres infos