La police pique dans la cagnotte des criminels

C’est une information du Progrès de ce dimanche. « Toucher au portefeuille est plus gênant pour eux (NDLR : les criminels) que des peines de prison » résume Judicaële Ruby, commissaire divisionnaire, chef de division économique et financière de la police judiciaire (PJ) dans les colonnes du journal, et explique que« C’est une mesure très très efficace, quand on leur dit qu’on va saisir tous leurs bien ».

Dans la Loire depuis le début 2018, les gendarmes ont confisqué 708 859 euros. En février dernier 353 000 euros ont été récupérés. La gendarmerie a saisi 57 millions, rien qu’en 2015. Les délinquants sont touchés au cœur et leurs biens sont récupérés au profit des forces de l’ordre, écrit  le journal Le Progrès.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi