La rou­geole arrive dans la Loire

Cinq cas de rou­geole ont été indi­qués à l’Hôpital Nord. Depuis le début de cette année, 953 cas de rou­geole ont été décla­rés en France. Cette mala­die a déjà pro­vo­qué des com­pli­ca­tions et déjà un mort. En 2019, 5 cas ont été recen­sés à Saint-Etienne.

La pos­si­bi­li­té que la mala­die se trans­mette au sein d’une même famille inquiète. La rou­geole se soigne bien en une dizaine de jours, mais elle peut pro­vo­quer des com­pli­ca­tions assez graves. La mala­die peut atteindre le cer­veau, elle peut aus­si pro­vo­quer des pneumonies.

D’après un spé­cia­liste, la rou­geole n’a pas de médi­ca­ments spé­ci­fiques pour être trai­tée. Pour la gué­rir, il faut prendre des médi­ca­ments qui font bais­ser la tem­pé­ra­ture. Il faut impé­ra­ti­ve­ment évi­ter le contact avec les autres.

Les symp­tômes

La mala­die débute avec des érup­tions cuta­nées. La peau devient rouge sur le corps, sur­tout sur le visage. La fièvre monte entre 39 et 40°C. L’individu est très fati­gué et peut avoir des diar­rhées, les voies res­pi­ra­toires sont prises. La rou­geole se trans­met par la salive et touche les enfants, les ados mais aus­si les adultes non vaccinés.

La mala­die peut aus­si s’attraper par les gout­te­lettes d’eau dans l’air. La per­sonne qui se trouve infec­tée est conta­gieuse dans les cinq jours pré­cé­dant l’apparition des pre­mières rou­geurs. Un malade de la rou­geole peut conta­mi­ner jusqu’à 20 per­sonnes. La vac­ci­na­tion est essentielle.



Les autres infos
Les autres infos