L’ASSE lour­de­ment sanc­tion­né à cause de ses supporters



L’ASSE n’a pas été épar­gnée lors de la der­nière com­mis­sion de discipline.

Malgré un début de sai­son com­pli­qué, les joueurs de l’AS Saint-Étienne ont tou­jours eu le sou­tien de leurs sup­por­ters. Une aide pré­cieuse et sans failles pour des joueurs en dif­fi­cul­tés, qui ont pu célé­brer ensemble la vic­toire dans le der­by dimanche dernier.

Toutefois, si le public joue tou­jours son rôle de dou­zième homme dans le Chaudron et dans tous les stades de France, il est régu­liè­re­ment rap­pe­lé à l’ordre par la com­mis­sion de dis­ci­pline. En effet, si les sup­por­ters sté­pha­nois sont un des meilleurs publics de France, ils sont éga­le­ment ceux qui rem­portent chaque année le clas­se­ment des amendes.

Et cette sai­son, ils ne devraient pas déro­ger à la règle… Visée par trois enquêtes lan­cées par la com­mis­sion de dis­ci­pline suite à l’af­fi­chage de ban­de­roles ou uti­li­sa­tion d’en­gins pyro­tech­niques, l’AS Saint-Étienne va devoir payer 20 000€ d’amende

L’intégralité du com­mu­ni­qué de la com­mis­sion de discipline :

5ème jour­née : AS Saint-Etienne – Toulouse FC du 15 sep­tembre 2019

Comportement des sup­por­ters de l’AS Saint-Etienne : ban­de­role injurieuse

5.000€ d’amende pour l’AS Saint-Etienne.

7ème jour­née : AS Saint-Etienne – FC Metz du 25 sep­tembre 2019

Comportement des sup­por­ters de l’AS Saint-Etienne : usage d’engins pyrotechniques

ompte tenu des mesures tan­gibles prises par le club, la Commission de Discipline classe le dossier.



Les autres infos