L’ASSE pourrait être vendu aux Emirats Arabes Unis

En ce moment, Bordeaux est sur le point de devenir la propriété d’investisseurs américains, ce qui était également le cas de l’AS Saint-Etienne il y a quelques mois. Mais les négociations avec PEAK6 avaient finalement échoué, pour laisser le club aux mains de ses deux présidents actionnaires. Ces derniers ne font plus de la vente du club leur première priorité, mais ils écoutent toujours ce qui leur est proposé. C’est dans cet état d’esprit qu’un nouvel acheteur se présente depuis quelques semaines.

Selon L’Equipe, il s’agit d’un membre de l’une des 10 familles les plus puissantes des Emirats Arabes Unis, qui a effectué auprès de la banque Lazard, mandatée par l’ASSE pour le rachat du club, une promesse d’offre à 50 ME. Des discussions sont en cours et aux dernières nouvelles, l’offre en provenance des Emirats serait même montée à 55 ME, en plus de la promesse d’investir rapidement 100 ME pour renforcer l’équipe et les structures. Une réponse de la part des deux présidents Romeyer et Caïazzo, qui ne cessent de faire savoir qu’ils veulent vendre le club et attendent la bonne proposition, est attendue avant la mi-octobre. Sans quoi, l’homme d’affaire émirati pourrait investir sur une formation de Liga espagnole.

Découvrez la réponse de l’ASSE sur le sujet de la vente en cliquant ici.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi