Laurent Wauquier dans les œillères du Parquet financier

Le pré­sident de la région Auvergne-Rhone-Alpes joue à la bonne paye. La chambre régio­nale des comptes avait épin­glé une « situa­tion aty­pique » d’Ange Sitbon. L’ex-tacticien élec­to­ral de l’UMP et de LR recru­té en 2016 par Laurent Wauquiez tou­chait 9 000 euros net par mois. Bien loin d’un salaire moyen men­suel d’un habi­tant de la Loire. Un salaire qui a été jugé « disproportionné ».

Un salaire deux fois plus éle­vé que la moyenne

À 9.000 euros net par mois, M. Sitbon per­çoit “plus du double” que la moyenne des 97 res­pon­sables de ser­vices. L’affaire est en cours. Un signa­le­ment de l’association Anticor sur les mêmes faits a éga­le­ment été trans­mis. La chambre régio­nale des comptes va por­ter l’affaire devant les tribunaux.

Les autres infos