Le CHU de Saint-Etienne propose des consultations afin de reprendre le sport

Il faut savoir don­ner à son corps le meilleur mais ne pas l’abîmer.

Après les fêtes et en cette nou­velle année, on a tous pris de bonnes réso­lu­tions mais il fau­dra main­te­nant les tenir. Cer­tains d’entre vous ont choi­si le sport pour retrou­ver un corps svelte et mus­clé. Course dans la forêt, ou sur le tapis d’une salle de sport. Entraî­ne­ment de car­dio ou lever de poids pour mus­cler les bras. Il est bien sûr très bon pour la san­té de faire du sport, tous les méde­cins vous le diront.

Mais se remettre au sport sui­vant son âge demande aus­si quelques atten­tions pour ne pas abî­mer son corps.

On fait un bilan car­dio-vas­cu­laire et on note les pos­sibles dou­leurs.

Le ser­vice de méde­cine du sport du CHU de Saint-Etienne pro­pose des consul­ta­tions ouvertes à toutes celles et ceux qui vou­draient reprendre une acti­vi­té spor­tive. Un ser­vice pro­pose du lun­di au ven­dre­di, de 9h à 17h (et jusqu’à 20h le mar­di) des consul­ta­tions pour un bilan de san­té com­plet avant une reprise du sport. Les méde­cins reçoivent des per­sonnes de tous âges. Des spor­tifs aguer­ris comme des ama­teurs qui veulent reprendre le sport.

Les patients viennent aus­si à la suite de pro­blèmes car­dio-vas­cu­laires, ostéo-arti­cu­laires.

Après une prise de ren­dez-vous, le patient évoque son pas­sé spor­tif, on fait un bilan car­dio-vas­cu­laire et on note les pos­sibles dou­leurs.

Après 40 ans, le patient passe un test à l’effort sur un vélo ou un tapis. Ce test per­met de suivre la fré­quence car­diaque avec élec­tro­car­dio­gramme.

A la fin de ce test, le méde­cin pro­pose un bilan de 30 à 45 minutes pour don­ner des recom­man­da­tions et des conseils que le patient peut suivre dans son acti­vi­té spor­tive et ce qu’il doit évi­ter. Ce ren­dez-vous peut être pris avec ou sans lettre du méde­cin. Avec votre mutuelle, aucun papier ne vous sera deman­dé.

Se remettre au sport, c’est très bien mais il faut avoir la bonne méthode pour que les acti­vi­tés que vous avez choi­sies soient en rap­port avec vos pos­si­bi­li­tés phy­siques.

 

 

Les autres infos