Le clan Beric raconte com­ment Saint-Etienne l’a berné

Malgré une concur­rence assez limi­tée à son poste, Robert Beric (27 ans) doit se conten­ter d’un faible temps de jeu à l’AS Saint-Etienne.

Cette sai­son, l’attaquant des Verts n’a dis­pu­té que neuf matchs de Ligue 1, dont seule­ment deux en tant que titu­laire. Une situa­tion frus­trante pour le Slovène, d’autant que ce scé­na­rio était pré­vi­sible. La preuve, l’ancien joueur du Rapid Vienne, qui l’avait sen­ti venir, s’était enten­du avec le Dynamo Kiev lors du der­nier mer­ca­to esti­val. Mais la direc­tion sté­pha­noise l’avait rete­nu en lui pro­met­tant une pro­lon­ga­tion qui n’est jamais venue.

« En août, Beric a reçu une offre du Dynamo Kiev, mais Saint-Etienne ne l’a pas auto­ri­sé à par­tir et, paral­lè­le­ment, il a été invi­té à signer un nou­veau contrat de deux ans, a racon­té son agent Amir Ruznic à Ekipa24. Mais depuis, aucune pro­po­si­tion offi­cielle n’a été faite à ce sujet. Robert aime Saint-Etienne, il vou­drait res­ter, il est tou­jours prêt pour des dis­cus­sions. » Sous contrat jusqu’en juin pro­chain, Beric aurait reçu une offre en pro­ve­nance d’Espagne. Si l’ASSE ne compte pas le pro­lon­ger, nul doute que l’avant-centre sera pous­sé vers la sor­tie en janvier.



Les autres infos
Les autres infos