Le constat d’échec de Ghislain Printant



Peu convaincants depuis l’entame de la saison, les Verts ont sombré sur la pelouse de Lille mercredi soir, en match en retard de la 3e journée de Ligue 1 (défaite 3-0). Après la rencontre, Ghislain Printant n’a pu que reconnaître la supériorité des Dogues. On a perdu logiquement face à un adversaire qui nous a été supérieur, a résumé l’entraîneur Stéphanois, apportant néanmoins une nuance : “sur la première période, dans le contenu et l’organisation, on était en train de réaliser ce qu’on souhaitait.”

Printant regrette notamment un manque de vivacité et de lucidité dans la moitié de terrain adverse. “Dans la récupération du ballon, l’équipe était en place, mais on n’a pas été assez tranchants offensivement, on a péché dans la dernière ou l’avant-dernière passe. On n’a pas su mettre Lille en danger et fort logiquement, on a subi des assauts et on a concédé cette lourde défaite qui fait mal. On était venu avec d’autres intentions, malheureusement, on n’y est pas parvenu à cause de Lille.”