Le gouvernement veut subordonner l’accès aux transports publics aux personnes vaccinées

Dans le projet de loi présenté par le gouvernement hier, lundi 21 décembre, le gouvernement prévoit des mesures subordonnant l’accès aux transports publics et autres lieux à la présentation d’un test négatif… ou d’un vaccin. Cette disposition inquiète dans la Loire.

L’idée d’un « passeport vert » semble avoir été suivie par le gouvernement. Dans son projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires, il est prévu une disposition disposant que dans les territoires où l’état d’urgence sanitaire est instauré, « le Premier ministre peut […] subordonner les déplacements des personnes, leur accès aux moyens de transports ou à certains lieux, ainsi que l’exercice de certaines activités à la présentation des résultats d’un test de dépistage établissant que la personne n’est pas affectée ou contaminée, au suivi d’un traitement préventif, y compris à l’administration d’un vaccin, ou d’un traitement curatif. »

Les autres infos
Les autres infos