Le match de l’AB Terrenoire a dégénéré samedi dernier

Samedi, le club de l’ASPPT Villarsare çu l’AB Terrenoire pour le championnat critérium de foot loisir. Le mot Loisir aurait dû avoir son importance lors de cette rencontre. Si la rencontre se déroule bien pendant le match, tout dégénère après le coup de sifflet final.

Le numéro 3 attrape le 14 de l’équipe adverse. Ce numéro 14, c’est un policier de la BAC (Brigade Anti Criminalité). Pas sûr que le lien soit le métier du joueur. Sur place, on explique que c’est une histoire de tacle. Le numéro 3 est rapidement rejoint par d’autres personnes sur le terrain. Ça se dégrade dans cette dispute. La profession du numéro 14 était-elle connue ? Le club dira que non « il a été frappé en tant que joueur ». 

Publicités

Le club de l’AB Terrenoirea décidé que ce numéro 3 ne porterait plus les couleurs de l’équipe. Deux autres joueurs ont aussi été écartés le temps d’une enquête. Les dirigeants de l’AB Terrenoire expliquent « nous sommes un club qui a des valeurs ». Malgré tout, le joueur fonctionnaire de la BAC doit être opéré du plancher orbital. 

Voilà encoreun épisode qui ravive la violence entre clubs dans le département et une agression d’un homme de loi, même si ce dernier n’a apparemment pas été agressé pour sa profession d’après le club de foot.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi