Le match des muni­ci­pales le 28 juin à Saint-Étienne

Les Stéphanois sont invi­tés aux urnes le 28 juin pour élire le maire de la ville. Cette année, ils vont devoir choi­sir par­mi 2 listes. Le maire sor­tant, Gaël Perdriau (LR) et celle de Pierrick Courbon (PS).

Gaël Perdriau est en tête des esti­ma­tions. Si le maire actuel a une dis­tance d’avance avec 46,8% des votes, deux autres listes étaient bien pla­cées au pre­mier tour. Pierrick Courbon (PS) avec 21,30% et Olivier Longeon (EELV) avec 12,42%. Depuis le 3 juin der­nier, la liste « Saint-Étienne demain » et « Le temps pour l’écologie » ont fusion­né. Pour contrer le maire sor­tant, cette nou­velle asso­cia­tion mise sur la gra­tui­té des trans­ports en com­mun et le reca­drage du quar­tier des Ursules.

Les Stéphanois auront le choix entre 2 programmes

L’union de gauche devrait les ren­for­cer pour ce deuxième tour. Pourtant, Pierrick Courbon et Olivier Longeon n’ont pas tou­jours été sur la même fré­quence. En octobre 2019, Olivier Longeon avait déci­dé de par­tir seul, sans vou­loir de son nou­vel allié. À l’époque, il pen­sait que l’union n’était pas pos­sible. Trop de dif­fé­rences d’opinions. Mais les chiffres l’ont fait chan­ger d’avis. Le 15 mars, Olivier Longeon fait 12%. Il faut trou­ver une asso­cia­tion. Car Pierrick Courbon arrive 2eme dans la course avec 21%.

Dans ce deuxième tour, les deux can­di­dats de gauche veulent gar­der leurs iden­ti­tés tout en s’u­nis­sant. Le pro­jet com­mun, une poli­tique sociale pour la ville et une vision éco­lo­gique pour Saint-Étienne.

A lire aus­si : La Foire éco­no­mique pour relan­cer Saint-Étienne Événement

A lire aus­si : ASSE : Une piste à… 20 000€

Les autres infos
Les autres infos