Ouverture des ciné­mas le 22 juin : les films à voir

La date de réou­ver­ture des salles de ciné­ma en France est fixée au lun­di 22 juin 2020. Annonce du Premier Ministre après un accord entre exploi­tants. Toute l’industrie du ciné­ma, à l’arrêt depuis la mi-mars, va pou­voir ral­lu­mer ses salles obs­cures petit à petit.

Une bonne nou­velle pour les amou­reux du 7ème art qui vont retrou­ver les mul­ti­plexes Le Camion Rouge et l’Alhambra à Saint-Etienne, Le Méliès. Le Familly Cinéma à Saint-Just-Saint-Rambert, Le Majestic à Firminy ou le Grand Palais à Roanne. Voici une sélec­tion de films à voir prochainement.

Les res­sor­ties des films du 11 mars

Les films sor­tis avant le confi­ne­ment pour­ront pour­suivre leur exploi­ta­tion. Ce sera le cas notam­ment de De Gaulle avec Lambert Wilson et de La Bonne épouse avec Juliette Binoche, deux films qui avaient ren­con­tré un grand suc­cès en mars et visaient le mil­lion d’en­trées. Une sirène à Paris avec Nicolas Duvauchelle, ain­si qu’Un fils avec Sami Bouajila sont eux aus­si concer­nés. La fic­tion his­to­rique L’Ombre de Staline, avec James Norton, pré­vue ini­tia­le­ment le 18 mars, sor­ti­ra aus­si le mer­cre­di 22 juin. 

Des films pour les les enfants

Suivra, le 22 juin, le des­sin ani­mé coréen Nous les chiens, his­toire d’une bande de cani­dés qui apprend à sur­vivre après avoir été aban­don­nés par les humains. Ce beau film pour la famille aura l’a­van­tage d’être l’u­nique film d’a­ni­ma­tion à sor­tir dans les pro­chaines semaines.

Il fau­dra en effet attendre la deuxième quin­zaine de juillet pour décou­vrir de nou­veaux films d’a­ni­ma­tion: Mon Ninja et moi sera en salles le 15 juillet, Bob l’é­ponge, le film: Éponge en eaux troubles le 29 juillet, Le Seul et unique Ivande Disney le 12 août et l’a­dap­ta­tion de la célèbre BD Yakari le 19 août. Spycies, dou­blé par Davy Mourier et Monsieur Poulpe et adres­sé à un public plus ado­les­cent, sor­ti­ra enfin le 26 août.

Un max de comédies

Plusieurs options s’offrent aux ama­teurs de comé­dies. Tout sim­ple­ment noir, pochade sur un acteur raté (Jean-Pascal Zadi) qui décide d’organiser la pre­mière grosse marche de contes­ta­tion noire en France, sor­ti­ra le 8 juillet. On retrouve notam­ment au cas­ting Fary, Caroline Anglade, Claudia Tagbo, Cyril Hanouna, JoeyStarr, Lucien Jean-Baptiste et Melha Bedia.

La Daronne, avec Isabelle Huppert en appren­tie baronne de la drogue, sort le 15 juillet et sera sui­vi par Adorables (avec Elsa Zylberstein et Lucien Jean-Baptiste) le 22 juillet et T’as pécho? (avec Ramzy Bedia et Vincent Macaigne) le 29 juillet. Trois comé­dies sont pré­vues le 12 août: Brutus vs. César de Kheiron (avec notam­ment Thierry Lhermitte, Gérard Darmon) et Pourris gâtés (avec Gérard Jugnot, Camille Lou et Artus) et Le Temps des Marguerites (avec Alice Pol et Clovis Cornillac).

Plusieurs comé­dies amé­ri­caines vien­dront jus­qu’à nous.La satire poli­tique The Hunt fera par­tie des sor­ties du 22 juin. Elle sera sui­vie le 1er juillet par deux titres très atten­dus: Irrésistible, farce de Jon Stewart avec Steve Carell, et The King of Staten Island, le nou­veau film de Judd Apatow (En cloque mode d’emploi). The Climb, comé­die amé­ri­caine pri­mée au Festival de Cannes et au Festival de Deauville, est enfin datée au 29 juillet. L’histoire de deux tren­te­naires, Kyle et Mike, dont l’a­mi­tié est mise à rude épreuve lorsque Mike couche avec la fian­cée de Kyle. 

Action et émotion

Amateurs de sen­sa­tions fortes, les salles ont pen­sé à vous. Le remake en prises de vues réelles de Mulan, par les stu­dios Disney, est annon­cé pour le 22 juillet. Le même jour sor­ti­ra Tenet, le très secret block­bus­ter de Christopher Nolan avec John David Washington et Robert Pattinson. Très atten­dus, ces deux films sont aus­si consi­dé­rés comme les sau­veurs d’une indus­trie en berne depuis main­te­nant trois mois.

n août débar­que­ront aus­si Wonder Woman 1984 avec Gal Gadot le 12 août, le spi­noff de X‑Men Les Nouveaux Mutants le 26 août. Les spec­ta­teurs et les spec­ta­trices qui vou­dront se faire peur auront éga­le­ment le choix entre Invisible Man (22 juin), Peninsula, la suite de Dernier train pour Busan (12 août), et Antebellum, avec Janelle Monáe (19 août).

Côté drame, il ne fau­dra pas rater le 29 juillet Madre de Rodrigo Sorogoyen, réa­li­sa­teur remar­qué des thril­lers Que Dios nos per­done et de El Reino, et le 12 août The Perfect Candidate de Haifaa Al Mansour, l’his­toire d’une femme, en Arabie Saoudite, qui se pré­sente aux élec­tions muni­ci­pales de sa ville.

À noter aus­si la sor­tie, le 29 juillet, d’Ip Man 4, der­nier volet d’une série de films consa­crés à la figure d’Ip Man, maître des arts mar­tiaux qui a notam­ment ensei­gné son savoir à Bruce Lee. Il ne fau­dra pas rater ce film qui marque les adieux de sa star, Donnie Yen (Rogue OneBlade II), au ciné­ma d’arts martiaux. 

Des clas­siques à revoir en ver­sion 4K sur grand écran dans la Loire

Le dis­tri­bu­teur Carlotta pro­po­se­ra tout au long de l’é­té une série de clas­siques à voir ou revoir dans de superbes ver­sions res­tau­rées. Elephant Man de David Lynch res­sort le 22 juin en ver­sion res­tau­rée 4K inédite pour son qua­ran­tième anniversaire.

Un autre film, plus contro­ver­sé, mais tout aus­si culte, revien­dra han­ter le 15 juillet les salles obs­cures: Crash de David Cronenberg, qui fête son ving­tième anni­ver­saire avec une ver­sion res­tau­rée 4K.

Les ama­teurs de ciné­ma asia­tique se réga­le­ront aus­si avec Les Fleurs de Shanghai du Taïwanais Hsiao-Hsien Hou (29 juillet) et Dernier Caprice de Yasujiro Ozu (12 août). Les Bookmakers sor­ti­ront aus­si Pluie noire où le réa­li­sa­teur japo­nais Shōhei Imamura évoque les irra­diés d’Hiroshima.

L’été des reprises se ter­mi­ne­ra le 19 août avec Les Révoltés de l’an 2000, film culte et choc de Narciso Ibáñez Serrador qui ima­gine une socié­té où les enfants mas­sacrent les adultes.

Arthur BA

Les autres infos