Ouverture des cinémas le 22 juin : les films à voir

0 Partages

La date de réouverture des salles de cinéma en France est fixée au lundi 22 juin 2020. Annonce du Premier Ministre après un accord entre exploitants. Toute l’industrie du cinéma, à l’arrêt depuis la mi-mars, va pouvoir rallumer ses salles obscures petit à petit.

Une bonne nouvelle pour les amoureux du 7ème art qui vont retrouver les multiplexes Le Camion Rouge et l’Alhambra à Saint-Etienne, Le Méliès. Le Familly Cinéma à Saint-Just-Saint-Rambert, Le Majestic à Firminy ou le Grand Palais à Roanne. Voici une sélection de films à voir prochainement.

Les ressorties des films du 11 mars

Les films sortis avant le confinement pourront poursuivre leur exploitation. Ce sera le cas notamment de De Gaulle avec Lambert Wilson et de La Bonne épouse avec Juliette Binoche, deux films qui avaient rencontré un grand succès en mars et visaient le million d’entrées. Une sirène à Paris avec Nicolas Duvauchelle, ainsi qu’Un fils avec Sami Bouajila sont eux aussi concernés. La fiction historique L’Ombre de Staline, avec James Norton, prévue initialement le 18 mars, sortira aussi le mercredi 22 juin. 

Des films pour les les enfants

Suivra, le 22 juin, le dessin animé coréen Nous les chiens, histoire d’une bande de canidés qui apprend à survivre après avoir été abandonnés par les humains. Ce beau film pour la famille aura l’avantage d’être l’unique film d’animation à sortir dans les prochaines semaines.

Il faudra en effet attendre la deuxième quinzaine de juillet pour découvrir de nouveaux films d’animation: Mon Ninja et moi sera en salles le 15 juillet, Bob l’éponge, le film: Éponge en eaux troubles le 29 juillet, Le Seul et unique Ivande Disney le 12 août et l’adaptation de la célèbre BD Yakari le 19 août. Spycies, doublé par Davy Mourier et Monsieur Poulpe et adressé à un public plus adolescent, sortira enfin le 26 août.

Un max de comédies

Plusieurs options s’offrent aux amateurs de comédies. Tout simplement noir, pochade sur un acteur raté (Jean-Pascal Zadi) qui décide d’organiser la première grosse marche de contestation noire en France, sortira le 8 juillet. On retrouve notamment au casting Fary, Caroline Anglade, Claudia Tagbo, Cyril Hanouna, JoeyStarr, Lucien Jean-Baptiste et Melha Bedia.

La Daronne, avec Isabelle Huppert en apprentie baronne de la drogue, sort le 15 juillet et sera suivi par Adorables (avec Elsa Zylberstein et Lucien Jean-Baptiste) le 22 juillet et T’as pécho? (avec Ramzy Bedia et Vincent Macaigne) le 29 juillet. Trois comédies sont prévues le 12 août: Brutus vs. César de Kheiron (avec notamment Thierry Lhermitte, Gérard Darmon) et Pourris gâtés (avec Gérard Jugnot, Camille Lou et Artus) et Le Temps des Marguerites (avec Alice Pol et Clovis Cornillac).

Plusieurs comédies américaines viendront jusqu’à nous.La satire politique The Hunt fera partie des sorties du 22 juin. Elle sera suivie le 1er juillet par deux titres très attendus: Irrésistible, farce de Jon Stewart avec Steve Carell, et The King of Staten Island, le nouveau film de Judd Apatow (En cloque mode d’emploi). The Climb, comédie américaine primée au Festival de Cannes et au Festival de Deauville, est enfin datée au 29 juillet. L’histoire de deux trentenaires, Kyle et Mike, dont l’amitié est mise à rude épreuve lorsque Mike couche avec la fiancée de Kyle. 

Action et émotion

Amateurs de sensations fortes, les salles ont pensé à vous. Le remake en prises de vues réelles de Mulan, par les studios Disney, est annoncé pour le 22 juillet. Le même jour sortira Tenet, le très secret blockbuster de Christopher Nolan avec John David Washington et Robert Pattinson. Très attendus, ces deux films sont aussi considérés comme les sauveurs d’une industrie en berne depuis maintenant trois mois.

n août débarqueront aussi Wonder Woman 1984 avec Gal Gadot le 12 août, le spinoff de X-Men Les Nouveaux Mutants le 26 août. Les spectateurs et les spectatrices qui voudront se faire peur auront également le choix entre Invisible Man (22 juin), Peninsula, la suite de Dernier train pour Busan (12 août), et Antebellum, avec Janelle Monáe (19 août).

Côté drame, il ne faudra pas rater le 29 juillet Madre de Rodrigo Sorogoyen, réalisateur remarqué des thrillers Que Dios nos perdone et de El Reino, et le 12 août The Perfect Candidate de Haifaa Al Mansour, l’histoire d’une femme, en Arabie Saoudite, qui se présente aux élections municipales de sa ville.

À noter aussi la sortie, le 29 juillet, d’Ip Man 4, dernier volet d’une série de films consacrés à la figure d’Ip Man, maître des arts martiaux qui a notamment enseigné son savoir à Bruce Lee. Il ne faudra pas rater ce film qui marque les adieux de sa star, Donnie Yen (Rogue OneBlade II), au cinéma d’arts martiaux. 

Des classiques à revoir en version 4K sur grand écran dans la Loire

Le distributeur Carlotta proposera tout au long de l’été une série de classiques à voir ou revoir dans de superbes versions restaurées. Elephant Man de David Lynch ressort le 22 juin en version restaurée 4K inédite pour son quarantième anniversaire.

Un autre film, plus controversé, mais tout aussi culte, reviendra hanter le 15 juillet les salles obscures: Crash de David Cronenberg, qui fête son vingtième anniversaire avec une version restaurée 4K.

Les amateurs de cinéma asiatique se régaleront aussi avec Les Fleurs de Shanghai du Taïwanais Hsiao-Hsien Hou (29 juillet) et Dernier Caprice de Yasujiro Ozu (12 août). Les Bookmakers sortiront aussi Pluie noire où le réalisateur japonais Shōhei Imamura évoque les irradiés d’Hiroshima.

L’été des reprises se terminera le 19 août avec Les Révoltés de l’an 2000, film culte et choc de Narciso Ibáñez Serrador qui imagine une société où les enfants massacrent les adultes.

Arthur BA

Les autres infos