Ouverture des cinémas le 22 juin : les films à voir

La date de réou­ver­ture des salles de ciné­ma en France est fixée au lun­di 22 juin 2020. Annonce du Pre­mier Min­istre après un accord entre exploitants. Toute l’industrie du ciné­ma, à l’arrêt depuis la mi-mars, va pou­voir ral­lumer ses salles obscures petit à petit.

Une bonne nou­velle pour les amoureux du 7ème art qui vont retrou­ver les mul­ti­plex­es Le Camion Rouge et l’Al­ham­bra à Saint-Eti­enne, Le Méliès. Le Famil­ly Ciné­ma à Saint-Just-Saint-Ram­bert, Le Majes­tic à Firminy ou le Grand Palais à Roanne. Voici une sélec­tion de films à voir prochaine­ment.

Les ressorties des films du 11 mars

Les films sor­tis avant le con­fine­ment pour­ront pour­suiv­re leur exploita­tion. Ce sera le cas notam­ment de De Gaulle avec Lam­bert Wil­son et de La Bonne épouse avec Juli­ette Binoche, deux films qui avaient ren­con­tré un grand suc­cès en mars et visaient le mil­lion d’en­trées. Une sirène à Paris avec Nico­las Duvauchelle, ain­si qu’Un fils avec Sami Boua­ji­la sont eux aus­si con­cernés. La fic­tion his­torique L’Om­bre de Staline, avec James Nor­ton, prévue ini­tiale­ment le 18 mars, sor­ti­ra aus­si le mer­cre­di 22 juin. 

Des films pour les les enfants

Suiv­ra, le 22 juin, le dessin ani­mé coréen Nous les chiens, his­toire d’une bande de canidés qui apprend à sur­vivre après avoir été aban­don­nés par les humains. Ce beau film pour la famille aura l’a­van­tage d’être l’u­nique film d’an­i­ma­tion à sor­tir dans les prochaines semaines.

Il fau­dra en effet atten­dre la deux­ième quin­zaine de juil­let pour décou­vrir de nou­veaux films d’an­i­ma­tion: Mon Nin­ja et moi sera en salles le 15 juil­let, Bob l’éponge, le film: Éponge en eaux trou­bles le 29 juil­let, Le Seul et unique Ivande Dis­ney le 12 août et l’adap­ta­tion de la célèbre BD Yakari le 19 août. Spy­cies, dou­blé par Davy Mouri­er et Mon­sieur Poulpe et adressé à un pub­lic plus ado­les­cent, sor­ti­ra enfin le 26 août.

Un max de comédies

Plusieurs options s’of­frent aux ama­teurs de comédies. Tout sim­ple­ment noir, pochade sur un acteur raté (Jean-Pas­cal Zadi) qui décide d’organiser la pre­mière grosse marche de con­tes­ta­tion noire en France, sor­ti­ra le 8 juil­let. On retrou­ve notam­ment au cast­ing Fary, Car­o­line Anglade, Clau­dia Tag­bo, Cyril Hanouna, JoeyStarr, Lucien Jean-Bap­tiste et Mel­ha Bedia.

La Daronne, avec Isabelle Hup­pert en appren­tie baronne de la drogue, sort le 15 juil­let et sera suivi par Adorables (avec Elsa Zyl­ber­stein et Lucien Jean-Bap­tiste) le 22 juil­let et T’as pécho? (avec Ramzy Bedia et Vin­cent Macaigne) le 29 juil­let. Trois comédies sont prévues le 12 août: Bru­tus vs. César de Khe­iron (avec notam­ment Thier­ry Lher­mitte, Gérard Dar­mon) et Pour­ris gâtés (avec Gérard Jug­not, Camille Lou et Artus) et Le Temps des Mar­guerites (avec Alice Pol et Clo­vis Cornil­lac).

Plusieurs comédies améri­caines vien­dront jusqu’à nous.La satire poli­tique The Hunt fera par­tie des sor­ties du 22 juin. Elle sera suiv­ie le 1er juil­let par deux titres très atten­dus: Irré­sistible, farce de Jon Stew­art avec Steve Carell, et The King of Stat­en Island, le nou­veau film de Judd Apa­tow (En cloque mode d’emploi). The Climb, comédie améri­caine primée au Fes­ti­val de Cannes et au Fes­ti­val de Deauville, est enfin datée au 29 juil­let. L’his­toire de deux trente­naires, Kyle et Mike, dont l’ami­tié est mise à rude épreuve lorsque Mike couche avec la fiancée de Kyle. 

Action et émotion

Ama­teurs de sen­sa­tions fortes, les salles ont pen­sé à vous. Le remake en pris­es de vues réelles de Mulan, par les stu­dios Dis­ney, est annon­cé pour le 22 juil­let. Le même jour sor­ti­ra Tenet, le très secret block­buster de Christo­pher Nolan avec John David Wash­ing­ton et Robert Pat­tin­son. Très atten­dus, ces deux films sont aus­si con­sid­érés comme les sauveurs d’une indus­trie en berne depuis main­tenant trois mois.

n août débar­queront aus­si Won­der Woman 1984 avec Gal Gadot le 12 août, le spin­off de X‑Men Les Nou­veaux Mutants le 26 août. Les spec­ta­teurs et les spec­ta­tri­ces qui voudront se faire peur auront égale­ment le choix entre Invis­i­ble Man (22 juin), Penin­su­la, la suite de Dernier train pour Busan (12 août), et Ante­bel­lum, avec Janelle Monáe (19 août).

Côté drame, il ne fau­dra pas rater le 29 juil­let Madre de Rodri­go Soro­goyen, réal­isa­teur remar­qué des thrillers Que Dios nos per­done et de El Reino, et le 12 août The Per­fect Can­di­date de Haifaa Al Man­sour, l’his­toire d’une femme, en Ara­bie Saou­dite, qui se présente aux élec­tions munic­i­pales de sa ville.

À not­er aus­si la sor­tie, le 29 juil­let, d’Ip Man 4, dernier volet d’une série de films con­sacrés à la fig­ure d’Ip Man, maître des arts mar­ti­aux qui a notam­ment enseigné son savoir à Bruce Lee. Il ne fau­dra pas rater ce film qui mar­que les adieux de sa star, Don­nie Yen (Rogue OneBlade II), au ciné­ma d’arts mar­ti­aux. 

Des classiques à revoir en version 4K sur grand écran dans la Loire

Le dis­trib­u­teur Car­lot­ta pro­posera tout au long de l’été une série de clas­siques à voir ou revoir dans de superbes ver­sions restau­rées. Ele­phant Man de David Lynch ressort le 22 juin en ver­sion restau­rée 4K inédite pour son quar­an­tième anniver­saire.

Un autre film, plus con­tro­ver­sé, mais tout aus­si culte, revien­dra hanter le 15 juil­let les salles obscures: Crash de David Cro­nen­berg, qui fête son vingtième anniver­saire avec une ver­sion restau­rée 4K.

Les ama­teurs de ciné­ma asi­a­tique se régaleront aus­si avec Les Fleurs de Shang­hai du Taïwanais Hsiao-Hsien Hou (29 juil­let) et Dernier Caprice de Yasu­jiro Ozu (12 août). Les Book­mak­ers sor­tiront aus­si Pluie noire où le réal­isa­teur japon­ais Shōhei Ima­mu­ra évoque les irradiés d’Hi­roshi­ma.

L’été des repris­es se ter­min­era le 19 août avec Les Révoltés de l’an 2000, film culte et choc de Nar­ciso Ibáñez Ser­rador qui imag­ine une société où les enfants mas­sacrent les adultes.

Arthur BA

Les autres infos