Le (rêve) projeté de Gaël Perdriau

On le sait depuis quelques mois, Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne ambitionne d’être présent au niveau national. Notamment à la présidentielle. Récemment, à nos confrères Le Progrès, le maire de la ville a répondu : « Mon esprit est tout occupé à la gestion de la crise. Mais l’homme politique que je suis ne peut pas se désintéresser d’une échéance comme celle-ci. Je réfléchis au projet et je souhaite prendre ma part. À quel niveau et dans quelle mesure ? Une question induite par ses nombreux passages dans les médias nationaux, avec des attaques en règle contre les actions du gouvernement.

On voit l’homme politique assez fréquemment sur les chaînes d’infos BFMTV, LCI ou CNEWS. Le 9 février, le maire de Saint-Étienne il a publié dans Le Monde une tribune sur les « dégâts provoqués par la fragmentation de la société française ». La suite de cette tribune, on la connaît : le fameux tweet de Jean-Pierre Raffarin.

Dans le journal local, Jean-Pierre Taite, président LR de la Loire note : « Plus il y a de candidats, mieux c’est. On nous dit tellement que les formations politiques sont en difficulté. Je ne peux que me réjouir de voir des gens, comme Gaël Perdriau, prendre leurs responsabilités »

 

Dino Cinieri est plus critique

Pour Dino Cinieri, Gaël Perdriau doit être plus clair. Il explique « la priorité pour ceux qui ont envie de se frotter à cette élection, c’est d’annoncer clairement leurs intentions. Et pour l’instant je n’ai rien entendu de tel chez Gaël Perdriau. Son ambition est-elle vraie ou pas ? Il doit se prononcer et arrêter les sous-entendus ».

 

Pour Hervé Reynaud, le maire LR de Saint-Chamond, il s’agirait d’une « super locomotive »

Dans le Progrès, Hervé Reynaud explique : « Gaël Perdriau présente le profil parfait ; l’élu local qui met au premier plan les territoires. C’est un vrai plus par rapport à ce que l’on voit au national, où la place faite aux technocrates est bien trop forte ».

Quelle est l’idée de Gaël Perdriau pour les prochaines présidentielles ? Lui seul pourra le détailler dans le futur pour 42info.fr. On lui lance l’invitation de nous en dire plus.

 

 

Les autres infos
Les autres infos