L’Ehpad de Montbrison sans méde­cin coordinateur

Depuis deux mois, le per­son­nel de l’établissement gronde.

Depuis jan­vier 2018 les employés des Ehpad de la Loire dénoncent une cadence infer­nale. Le manque de moyens humains est fla­grant. Leurs condi­tions de tra­vail sont de plus en plus dégra­dées. « On avait déjà mani­fes­té le 30 jan­vier à Roanne et dans d’autres éta­blis­se­ments de la Loire ». Preuve en est que l’état et la région ne les écoutent pas. L’Ehpad de Montbrison est sous pres­sion avec l’absence d’un méde­cin coordinateur.



Les autres infos