Les chiffres des commerces en 2020

Frappé de plein fouet par la crise du coronavirus, le marché de la mode encaisse en 2020 un net recul des ventes en France et à l’international.

Pourtant, la mode demeure tout de même le premier marché sur Internet en termes de nombre d’acheteurs. En 2020, selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), 51 % des produits et services achetés sur le web font parti du secteur de l’habillement.

La part du e-commerce dans le commerce global de la mode représente 14,7 % pour un total de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires ; une statistique qui ne cesse d’augmenter. 

En France, les projections positives ont dès lors dû être revues à la baisse :

  • l’IFM (Institut Français de la Mode) table désormais sur une baisse du chiffre d’affaires évaluée entre -17 % et -25 % sur l’année 2020, en fonction de la vitesse de reprise de la consommation.

LES CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR DE LA MODE EN 2020

Frappé de plein fouet par la crise du coronavirus, le marché de la mode encaisse en 2020 un net recul des ventes en France et à l’international.

Pourtant, la mode demeure tout de même le premier marché sur Internet en termes de nombre d’acheteurs. En 2020, selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), 51 % des produits et services achetés sur le web font parti du secteur de l’habillement.

La part du e-commerce dans le commerce global de la mode représente 14,7 % pour un total de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires ; une statistique qui ne cesse d’augmenter.

 

ÉTAT DES LIEUX DU MARCHÉ DE LA MODE EN FRANCE ET À L’INTERNATIONAL

Jusqu’à la crise sanitaire de 2020, l’industrie de la mode et de l’habillement se portait bien. Ainsi, selon les prédictions de Kantar, cabinet de conseil spécialisé en étude des marchés, le marché mondial devait enregistrer une croissance annuelle de 3,9 % jusqu’à 2025. 

C’était sans compter sur la COVID-19 qui a entraîné une chute drastique des ventes d’articles de mode, toutes catégories de produit confondues. 

En France, les projections positives ont dès lors dû être revues à la baisse : 

  • l’IFM (Institut Français de la Mode) table désormais sur une baisse du chiffre d’affaires évaluée entre -17 % et -25 % sur l’année 2020, en fonction de la vitesse de reprise de la consommation.

 

Statista, grâce aux chiffres de sa plateforme eCommerceDB, a déterminé un top 5 des sites e-commerce mode qui ont réalisé les chiffres d’affaires les plus importants en France ces dernières années. Il confirme les tendances citées plus haut :

  • Vente-privee.com est bien en tête avec plus d’un milliard d’euros de CA ;
  • Showroomprivé ;
  • Zalando ;
  • Asos ;
  • La Redoute est effectivement présente à la 5e positionL
Les autres infos
Les autres infos