Les sala­riés de Carrefour Market grognent

Samedi, les sala­riés de l’enseigne seront en grève et sui­vront la ten­dance nationale.

Les syn­di­cats refusent le plan de départ volon­taire de 2400 per­sonnes. Les sala­riés regrettent les méthodes de tra­vail et les évo­lu­tions du groupe : diver­si­fi­ca­tion ratée sur le digi­tal (inter­net) et sur l’évolution des ser­vices en drive. Les congés et les arrêts de mala­die ne seraient pas rem­bour­sés. Les sala­riés n’acceptent pas non plus la par­ti­ci­pa­tion au groupe qui était de 610 euros en 2016 et qui est pas­sé à… 57 euros en 2017. Les maga­sins de Unieux, Montrond les Bains, Sorbier, Feurs, Lorette et Rive-de-Gier seront en grève same­di 31 mars 2018.



Les autres infos