les Verts rem­portent un match incroyable — ASSE 4–3

Menée deux fois au score au cours d’un match fou, l’AS Saint-Etienne a arra­ché la vic­toire face à Angers (4–3) ce dimanche dans le cadre de la 12e jour­née de Ligue 1. Héros du jour, Hamouma per­met aux Verts de repar­tir de l’avant.

L’AS Saint-Etienne a eu le der­nier mot ! Grâce à un but tar­dif d’Hamouma, les Verts ont renoué avec le suc­cès en arra­chant la vic­toire face à Angers (4–3) ce dimanche à domi­cile dans le cadre de la 12e jour­née de Ligue 1. Sous l’im­pul­sion de son qua­tuor offen­sif Nordin-Cabella-Diony-Khazri, l’ASSE entrait bien dans le match en affi­chant une qua­li­té tech­nique par­ti­cu­liè­re­ment agréable. Dépassés dans l’en­tre­jeu, les Angevins subis­saient beau­coup mais sans plier et, contre toute attente, c’est même Ndoye qui se pro­cu­rait la pre­mière occa­sion sur un tir non cadré. Les hommes de Jean-Louis Gasset répli­quaient aus­si­tôt par Nordin dont le mis­sile était détour­né par Butelle. Le SCO allait mieux ensuite et Pavlovic pro­fi­tait même d’un cor­ner insuf­fi­sam­ment repous­sé par Ruffier pour concré­ti­ser le réveil ange­vin en ouvrant le score à bout por­tant (0–1, 24e) ! Une réponse du tac au tac ! Forts de leur bonne entame dans le jeu, les Stéphanois avaient le mérite de ne pas dou­ter et Diony éga­li­sait immé­dia­te­ment de la tête (1–1, 26e). Derrière, les Verts pour­sui­vaient leur domi­na­tion mais sans se mon­trer très dan­ge­reux, à l’in­verse du SCO qui par­ve­nait à faire mal en contre, à l’i­mage de ce but logi­que­ment refu­sé à Bahoken. Dans la fou­lée, l’ASSE pre­nait l’a­van­tage juste avant la mi-temps grâce à une tête de Debuchy (2–1, 45e+1). Fou de rage à cause des lar­gesses de sa défense, l’en­traî­neur ange­vin Stéphane Moulin ren­trait aux ves­tiaires sans attendre la pause. Mauvais choix car le tech­ni­cien lou­pait l’é­ga­li­sa­tion de Tait qui remet­tait aus­si­tôt les deux équipes à éga­li­té sur une frappe déviée par… Debuchy (2–2, 45e+4). Bahoken sur­prend les Verts La seconde période repar­tait sur les mêmes bases et Ruffier devait d’en­trée répondre pré­sent face à Bahoken puis Tait. Les locaux répli­quaient ensuite mais Butelle sau­vait la mise sur une reprise à bout por­tant de Cabella. Nordin puis Khazri gâchaient ensuite deux belles occa­sions en lou­pant le cadre. Les Stéphanois étaient punis par Bahoken qui pro­fi­tait d’une erreur de Subotic pour redon­ner l’a­van­tage aux visi­teurs (2–3, 71e). Hamouma a le der­nier mot Mais, pour la 3e fois du match, l’é­quipe menée éga­li­sait immé­dia­te­ment et les Verts béné­fi­ciaient cette fois de l’aide invo­lon­taire de Manceau qui mar­quait contre son camp (3–3, 73e). L’ASSE pous­sait et après avoir été mis en échec une pre­mière fois par Butelle, Hamouma arra­chait fina­le­ment la vic­toire sur un tir contré (4–3, 89e). Après ce suc­cès fou, le club foré­zien remonte à la 5e place du clas­se­ment. La note du match : 8/10 Venu en nombre, le public du stade Geoffroy Guichard a été gâté avec un match com­plè­te­ment fou dont 7 buts au comp­teur ! Et il faut sou­li­gner qu’à trois reprises, l’é­ga­li­sa­tion a été ins­crite dans les minutes (voire les secondes) qui ont sui­vi le but adverse ! Avec des occa­sions, du rythme, du sus­pense, des rebon­dis­se­ments et une belle qua­li­té tech­nique, on aura pas­sé une très agréable fin d’a­près-midi même si les lar­gesses défen­sives, de chaque côté, ont aus­si contri­bué à ce fes­ti­val. Les buts : — Sur un cor­ner de Tait, le bal­lon rebon­dit sur Perrin et Subotic. Ruffier tente de sau­ver sur sa ligne mais il glisse et repousse insuf­fi­sam­ment le bal­lon. Pavlovic sur­git et marque dans le but vide (0–1, 24e). — Sur cor­ner, Khazri trouve Perrin, seul à l’op­po­sé, qui remise au second poteau pour Diony, cou­vert par Bamba, qui reprend tran­quille­ment de la tête et bat Butelle sur sa gauche (1–1, 26e). — Kolodziejczak récu­père un bal­lon à gauche de la sur­face ange­vine. Il centre au second poteau où il trouve l’autre laté­ral, Debuchy, qui prend le meilleur sur Bamba dans les airs et bat Butelle de la tête sur sa droite (2–1, 45e+1). — Bahoken trouve la barre dans la sur­face mais le bal­lon revient sur Pavlovic qui remise sur Tait. Légèrement à gauche devant la sur­face, l’Angevin tente une reprise ins­tan­ta­née du droit légè­re­ment déviée par le pied de Debuchy et qui sur­prend Ruffier en bas sur sa droite. (2–2, 45e+4). — Sur une ouver­ture de Tait, Subotic se troue com­plè­te­ment et laisse Bahoken le devan­cer pour battre Ruffier à bout por­tant (2–3, 71e). — Servi par Debuchy, Cabella s’in­filtre à droite de la sur­face et centre fort dans l’axe où son bal­lon trouve la poi­trine de Manceau qui marque contre son camp (3–3, 73e). — Décalé par Cabella dans la sur­face, Hamouma décoche une frappe du gauche qui est déviée par l’é­paule de Thomas et qui prend Butelle à contre-pied (4–3, 89e).

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos