les Verts remportent un match incroyable – ASSE 4-3

Menée deux fois au score au cours d’un match fou, l’AS Saint-Etienne a arraché la victoire face à Angers (4-3) ce dimanche dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1. Héros du jour, Hamouma permet aux Verts de repartir de l’avant.

L’AS Saint-Etienne a eu le dernier mot ! Grâce à un but tardif d’Hamouma, les Verts ont renoué avec le succès en arrachant la victoire face à Angers (4-3) ce dimanche à domicile dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1. Sous l’impulsion de son quatuor offensif Nordin-Cabella-Diony-Khazri, l’ASSE entrait bien dans le match en affichant une qualité technique particulièrement agréable. Dépassés dans l’entrejeu, les Angevins subissaient beaucoup mais sans plier et, contre toute attente, c’est même Ndoye qui se procurait la première occasion sur un tir non cadré. Les hommes de Jean-Louis Gasset répliquaient aussitôt par Nordin dont le missile était détourné par Butelle. Le SCO allait mieux ensuite et Pavlovic profitait même d’un corner insuffisamment repoussé par Ruffier pour concrétiser le réveil angevin en ouvrant le score à bout portant (0-1, 24e) ! Une réponse du tac au tac ! Forts de leur bonne entame dans le jeu, les Stéphanois avaient le mérite de ne pas douter et Diony égalisait immédiatement de la tête (1-1, 26e). Derrière, les Verts poursuivaient leur domination mais sans se montrer très dangereux, à l’inverse du SCO qui parvenait à faire mal en contre, à l’image de ce but logiquement refusé à Bahoken. Dans la foulée, l’ASSE prenait l’avantage juste avant la mi-temps grâce à une tête de Debuchy (2-1, 45e+1). Fou de rage à cause des largesses de sa défense, l’entraîneur angevin Stéphane Moulin rentrait aux vestiaires sans attendre la pause. Mauvais choix car le technicien loupait l’égalisation de Tait qui remettait aussitôt les deux équipes à égalité sur une frappe déviée par… Debuchy (2-2, 45e+4). Bahoken surprend les Verts La seconde période repartait sur les mêmes bases et Ruffier devait d’entrée répondre présent face à Bahoken puis Tait. Les locaux répliquaient ensuite mais Butelle sauvait la mise sur une reprise à bout portant de Cabella. Nordin puis Khazri gâchaient ensuite deux belles occasions en loupant le cadre. Les Stéphanois étaient punis par Bahoken qui profitait d’une erreur de Subotic pour redonner l’avantage aux visiteurs (2-3, 71e). Hamouma a le dernier mot Mais, pour la 3e fois du match, l’équipe menée égalisait immédiatement et les Verts bénéficiaient cette fois de l’aide involontaire de Manceau qui marquait contre son camp (3-3, 73e). L’ASSE poussait et après avoir été mis en échec une première fois par Butelle, Hamouma arrachait finalement la victoire sur un tir contré (4-3, 89e). Après ce succès fou, le club forézien remonte à la 5e place du classement. La note du match : 8/10 Venu en nombre, le public du stade Geoffroy Guichard a été gâté avec un match complètement fou dont 7 buts au compteur ! Et il faut souligner qu’à trois reprises, l’égalisation a été inscrite dans les minutes (voire les secondes) qui ont suivi le but adverse ! Avec des occasions, du rythme, du suspense, des rebondissements et une belle qualité technique, on aura passé une très agréable fin d’après-midi même si les largesses défensives, de chaque côté, ont aussi contribué à ce festival. Les buts : – Sur un corner de Tait, le ballon rebondit sur Perrin et Subotic. Ruffier tente de sauver sur sa ligne mais il glisse et repousse insuffisamment le ballon. Pavlovic surgit et marque dans le but vide (0-1, 24e). – Sur corner, Khazri trouve Perrin, seul à l’opposé, qui remise au second poteau pour Diony, couvert par Bamba, qui reprend tranquillement de la tête et bat Butelle sur sa gauche (1-1, 26e). – Kolodziejczak récupère un ballon à gauche de la surface angevine. Il centre au second poteau où il trouve l’autre latéral, Debuchy, qui prend le meilleur sur Bamba dans les airs et bat Butelle de la tête sur sa droite (2-1, 45e+1). – Bahoken trouve la barre dans la surface mais le ballon revient sur Pavlovic qui remise sur Tait. Légèrement à gauche devant la surface, l’Angevin tente une reprise instantanée du droit légèrement déviée par le pied de Debuchy et qui surprend Ruffier en bas sur sa droite. (2-2, 45e+4). – Sur une ouverture de Tait, Subotic se troue complètement et laisse Bahoken le devancer pour battre Ruffier à bout portant (2-3, 71e). – Servi par Debuchy, Cabella s’infiltre à droite de la surface et centre fort dans l’axe où son ballon trouve la poitrine de Manceau qui marque contre son camp (3-3, 73e). – Décalé par Cabella dans la surface, Hamouma décoche une frappe du gauche qui est déviée par l’épaule de Thomas et qui prend Butelle à contre-pied (4-3, 89e).

Publicités

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi