Loire : des super­mar­chés vendent le car­bu­rant au prix coûtant

Carrefour et Leclerc ont déci­dé de vendre le car­bu­rant à prix coû­tant en novembre.

Le car­bu­rant de ces deux enseignes sont des pro­duits d’appel, c’est-à-dire qu’ils ne leur rap­portent qu’un ou deux cen­times d’euros par litre. Ils peuvent se per­mettre ce genre d’opération. Les deux enseignes entendent par­ti­ci­per à la grogne contre la hausse des taxes déci­dée par le gouvernement.

L’opération est valable dans la Loire au Leclerc de Saint-Prest-en-Jarez, à Andrezieux, Riorges et au Carrefour de Feurs. Michel-Edouard Leclerc a décla­ré sur France Info que « aujourd’hui la grogne est légi­time, c’est impor­tant com­mer­cia­le­ment de satis­faire nos clients mais c’est impor­tant aus­si de don­ner un signal aux pou­voir publics. Il faut choi­sir son camp ».

Chez Carrefour, l’opération dure­ra jusqu’au 17 novembre. Système U a annon­cé que leurs enseignes étaient libres, loca­le­ment, de vendre leur car­bu­rant à prix coû­tant ou non.

A par­tir du 1er jan­vier, le prix du car­bu­rant sera aug­men­té. En signe de pro­tes­ta­tion, une mani­fes­ta­tion de grande ampleur est orga­ni­sée le 17 novembre dans toute la France et éga­le­ment en Belgique. Sur un an, le prix du die­sel à la pompe a aug­men­té de 23% contre 15% pour l’essence.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos