L’illustrateur Yetiz : « Je suis tom­bé amou­reux de Saint-Etienne »

Dessinateur pour le maga­zine Barré, Yetiz nous ouvre les portes de son univers.

Cyrille Brugière dit Yetiz, ardé­chois d’origine, est arri­vé dans la Loire en 2014. Sa pas­sion depuis tou­jours, qui est aujourd’hui son métier, c’est l’illustration et la sculp­ture « j’étais, au départ, ouvrier fores­tier pen­dant 14 ans et, étant jeune, je par­ta­geais avec mes parents des balades en forêt qui m’ont fait décou­vrir la nature. C’est à ce moment-là que j’ai pu décou­vrir la sculp­ture sur bois » mais le sty­lo ne le lâche pas et le des­sin étant dans ses veines, il décide assez vite de s’y consa­crer à fond.

Le des­sin, la sculp­ture et la musique et beau­coup d’autres choses pas­sionnent Cyrille. « Actuellement, je m’intéresse au sound­pain­ting ».

Le sound­pain­ting trouve son ori­gine dans l’histoire de la musique amé­ri­caine des années 60 et 70. Il emprunte au jazz, au free-jazz, à la musique mini­ma­liste de Terry Riley, répé­ti­tive de Steve reich, expé­ri­men­tale de John Cage, aléa­toire de Cage ou encore de Morton Feldman. Il émerge dans l’explosion du Pop-Art où l’expression artis­tique puise son ins­pi­ra­tion dans la culture popu­laire. Il s’inscrit dans la mou­vance des musiques improvisées.

« Le sound­pain­ting est un lan­gage uni­ver­sel de signes com­po­si­tion­nels per­met­tant la réa­li­sa­tion de per­for­mances artis­tiques en temps réel. Ce lan­gage a été créé par le com­po­si­teur new-yor­kais Walter Thomson, en direc­tion de musi­ciens, dan­seurs, acteurs, poètes et plas­ti­ciens tra­vaillant dans le domaine de l’improvisation structurée ».

Cyrille est un touche à tout, tout ce qui touche à l’art.

Il expo­se­ra ses des­sins ori­gi­naux avec d’autres artistes de la revue Barré le jeu­di 8 février à 18h30 au Baluga, 9 rue Denfert Rochereau à Saint-Etienne.

 

1 minute/ 1 artiste #12- YETIZ from Cinema Le Méliès on Vimeo.

 

 



Les autres infos