L’illustrateur Yetiz : « Je suis tombé amoureux de Saint-Etienne »

Dessinateur pour le magazine Barré, Yetiz nous ouvre les portes de son univers.

Cyrille Brugière dit Yetiz, ardéchois d’origine, est arrivé dans la Loire en 2014. Sa passion depuis toujours, qui est aujourd’hui son métier, c’est l’illustration et la sculpture « j’étais, au départ, ouvrier forestier pendant 14 ans et, étant jeune, je partageais avec mes parents des balades en forêt qui m’ont fait découvrir la nature. C’est à ce moment-là que j’ai pu découvrir la sculpture sur bois » mais le stylo ne le lâche pas et le dessin étant dans ses veines, il décide assez vite de s’y consacrer à fond.

Le dessin, la sculpture et la musique et beaucoup d’autres choses passionnent Cyrille. « Actuellement, je m’intéresse au soundpainting ».

Le soundpainting trouve son origine dans l’histoire de la musique américaine des années 60 et 70. Il emprunte au jazz, au free-jazz, à la musique minimaliste de Terry Riley, répétitive de Steve reich, expérimentale de John Cage, aléatoire de Cage ou encore de Morton Feldman. Il émerge dans l’explosion du Pop-Art où l’expression artistique puise son inspiration dans la culture populaire. Il s’inscrit dans la mouvance des musiques improvisées.

« Le soundpainting est un langage universel de signes compositionnels permettant la réalisation de performances artistiques en temps réel. Ce langage a été créé par le compositeur new-yorkais Walter Thomson, en direction de musiciens, danseurs, acteurs, poètes et plasticiens travaillant dans le domaine de l’improvisation structurée ».

Cyrille est un touche à tout, tout ce qui touche à l’art.

Il exposera ses dessins originaux avec d’autres artistes de la revue Barré le jeudi 8 février à 18h30 au Baluga, 9 rue Denfert Rochereau à Saint-Etienne.

 

1 minute/ 1 artiste #12- YETIZ from Cinema Le Méliès on Vimeo.

 

 



Vous aimerez lire aussi