Loire : un centre pour les multirécidivistes devrait ouvrir et inquiète les habitants

Inquiétude des habitants de Saint-Genest-Malifaux. Sur le site de Riocreux, on accueille déjà des mineurs venus d’Afrique afin de les aider dans leur placement pour leur avenir. En 2022, il devrait aussi accueillir 12 jeunes de 13 à 18 ans multirécidivistes dans des bâtiments annexes. Des formateurs vont les encadrer tous les jours. Mais les riverains dénoncent « un manque de concertation sur le projet » et se heurtent à la crainte de plus de délinquance sur la zone.

Les autres infos