COVID-19 : À par­tir de demain, une nou­velle pro­cé­dure d’ar­rêt mala­die plus simple

Dans un contexte com­pli­qué, lié à l’in­quié­tude de l’ex­pan­sion des variants sud-afri­cains et anglais, le pre­mier Ministre Jean Castex a sim­pli­fié les pro­cé­dures pour obte­nir un arrêt mala­die afin d’i­so­ler rapi­de­ment les per­sonnes symp­to­ma­tiques ou cas contacts.

Dès lors, dès demain 10 jan­vier, il suf­fi­ra de vous ins­crire sur le site de l’Assurance-mala­die pour obte­nir un arrêt de tra­vail et ce, sans jour de carence. Après cette décla­ra­tion, les per­sonnes s’en­ga­ge­ront à faire un test anti­gé­nique ou PCR dans les deux jours qui suivent cette auto-déclaration.

Une fois le test réa­li­sé, ils devront se décla­rer sur la pla­te­forme : dans le cas où il est néga­tif, ils pour­ront reprendre leur acti­vi­té pro­fes­sion­nelle ou consul­ter un méde­cin. En cas de test posi­tif, leur arrêt mala­die sera prolongé.

Durant la période de l’ar­rêt mala­die, l’Assurance-Maladie appel­le­ra deux à trois fois la per­sonne sur 7 jours. Cela sera com­plé­té, en cas de symp­tômes, par une visite à domi­cile d’un infirmier.

Les autres infos