Loire : Déplafonnement des tickets resto

Le gou­ver­ne­ment avait envi­sa­gé, un moment, de per­mettre aux Fran­çais de dépen­ser jusqu’à 95 euros de tickets res­tau­rants par semaine pour faire leurs courses. Les Sté­pha­nois atten­daient avec impa­tience cette idée. Mal­heu­reu­se­ment cette idée a été enter­rée.

La bonne nou­velle, le dépla­fon­ne­ment va être pos­sible dans la limite de 38 euros par jour. Cette offre sera auto­ri­sée dans les res­tau­rants de la Loire. Elle sera auto­ri­sée les week-ends et les jours fériés jusqu’à la fin 2020.

Le but de ce dépla­fon­ne­ment des tickets, c’est de relan­cer l’économie chez les res­tau­ra­teurs.  « Sou­te­nir la demande et inci­ter les Fran­çais à retour­ner déjeu­ner et dîner à l’ex­té­rieur » indique Édouard Phi­lippe. Le pla­fond jour­na­lier de ces tickets (en ver­sion papier ou carte) sera ain­si por­té de 19 à 38 euros et leur uti­li­sa­tion sera auto­ri­sée les week-ends et jours fériés, jusqu’à fin 2020.

« Concrè­te­ment cela veut dire qu’il sera pos­sible de payer en une seule fois ses courses ali­men­taires avec ses tickets res­tau­rant », pré­ci­sait alors le minis­tère, ajou­tant que ce dis­po­si­tif serait arrê­té dès que les res­tau­rants rou­vri­raient et qu’une « une mesure simi­laire serait prise pour le paie­ment dans les res­tau­rants ». Envi­ron quatre mil­lions de sala­riés d’entreprises uti­lisent des titres res­tau­rant, un sec­teur qui repré­sente plus de 6 mil­liards d’euros par an.

Les autres infos