Loire : des restaurateurs ne vont pas se relever

Les restaurateurs de la Loire craignent de ne pas sortir la tête de l’eau. Le Premier Ministre n’a toujours pas pris de décisions pour les bars et restaurants. À Saint-Étienne, les salariés sont au chômage partiel. « On nous parle d’une réouverture le 20 janvier, mais on n’a pas de certitude, on parle aussi d’une 3eme vague, alors pour nous que va-t-il se passer ? La fermeture de nos enseignes à Saint-Étienne ? »

« le gouvernement écoute les médecins qui sont dans le déni et qui trompent les dirigeants et la population française »

Le secteur de la restauration est soutenu par l’état avec un fonds de solidarité. L’union des métiers et des industries de l’hôtellerie a estimé une perte de 7 à 8 milliards d’euros dans le secteur en France. Le syndicat craint 30 000 dépôts de bilan. « Dans la Loire, ça sera pareil, ça va fermer ». Pour ce patron de restaurant dans le centre-ville de Saint-Étienne, « lorsqu’on travaille 14h par jour depuis des années et qu’il faut s’arrêter d’un coup, c’est ingérable économiquement ». Certains patrons sont dépités de la situation et ne comprennent plus la situation. Pour eux, « le gouvernement écoute les médecins qui sont dans le déni et qui trompent les dirigeants et la population française ».

Les autres infos
Les autres infos