Loire : escro­que­rie avec la mort sur le net

C’est une publi­ca­tion sur inter­net qui a aler­té les forces de l’ordre et le per­son­nel médi­cal. Sur Facebook, un mes­sage laisse entendre qu’un simple docu­ment à signer pour­rait per­mettre de ne pas payer les frais d’enterrement. C’est bien évi­dem­ment faux et les ser­vices de l’état sont à la recherche de fausses infor­ma­tions. Une loi existe pour une infrac­tion pénale sus­cep­tible d’être punie d’une amende de 45 000 euros pour la « publi­ca­tion d’une fausse infor­ma­tion ».

 

Partagée plus de 3000 fois sur Facebook, cette publi­ca­tion laisse pen­ser que le for­mu­laire attes­tant que le défunt a suc­com­bé à la Covid-19 per­met­trait à la famille de ne pas payer de frais d’enterrement. Ce qui est com­plè­te­ment faux nous explique-t-on à l’hôpital Nord.

 

Pourquoi c’est faux

 

Parce que le cer­ti­fi­cat de décès est rédi­gé par un méde­cin et il est écrit sur le docu­ment : « Seul un méde­cin signe le cer­ti­fi­cat de décès. La cause du décès est même confi­den­tielle, les opé­ra­teurs funé­raires ne la connaissent pas ». Les entre­prises funé­raires n’ont aucun lien avec la créa­tion et le sui­vi du dos­sier de l’hôpital.

 

Les autres infos