Loire : et si Saint-Étienne Métropole prenait en charge les loyers comme à Douaisis agglo

Les commerçants « non-essentiels » de Douai dans le nord de la France vont retrouver un peu de sourire. Nos commerçants souffrent depuis de nombreux mois suite à la Covid-19. Dans cette ville de 39 989 habitants, les commerçants vont avoir leurs loyers pris en charge par l’agglomération, quels qu’en soient les montants. Alors que le gouvernement envisage pour l’instant de prendre en charge 30% des loyers en crédits d’impôt, cette agglomération du nord a pris les devants : toutes les mensualités seront remboursées pour chaque commerçant concerné par une fermeture administrative, autant de temps que durera ce reconfinement. 

 

Dans le Figaro, Christian Poiret, le président de Douaisis agglo annonce : « Quand on regarde les aides d’État aujourd’hui, il y a certes le chômage partiel, les reports de charges ou les aides jusqu’à 10.000 euros par mois en fonction du chiffre d’affaires. Mais il y a un trou dans la raquette au niveau des loyers. En effet les crédits d’impôt pour les bailleurs qui acceptent de lâcher leurs mensualités sont de 30%, ce qui n’est pas suffisant. On a donc décidé de prendre en charge l’intégralité des loyers de tous les commerçants qui sont affectés par la fermeture administrative, même ceux qui font du ‘click and collect’.» Pour lui, aujourd’hui on laisse mourir les commerces. « Ce n’est pas demain qu’il faut mettre de l’argent pour les faire revenir, c’est aujourd’hui qu’il faut les sauver et les maintenir.» Du côté de la métropole de Saint-Étienne, pas d’annonce pour le moment.

Les autres infos
Les autres infos