Loire : il atten­dait des rela­tions sexuelles de sa cousine

Lui a 26 ans, elle, 15 ans. Cela fait quelque temps déjà qu’ils dis­cutent. Au départ, c’est ami­cal. Le jeune homme se dit « homo­sexuel », pour­tant les mes­sages télé­pho­niques mon­tre­ront le contraire. Lui est son cou­sin. L’adolescente de 15 ans n’a pas l’air de se rendre compte de la gra­vi­té de la situation.

Lorsque que le père de la jeune fille découvre les mes­sages sur le smart­phone, il tombe des nues. Ce cou­sin demande à l’adolescente qu’elle lui envoie des pho­tos d’elle nue. C’était en 2019.

Dans la mes­sa­ge­rie, il n’est pas ques­tion de mes­sages ami­caux, mais de « confes­sions ami­cales » comme le cou­sin explique au tri­bu­nal. Depuis Unieux, il demande à sa cou­sine de se cares­ser la poi­trine, et d’autres gestes immo­raux lorsqu’on n’a que 15 ans et que… c’est sa cou­sine. L’adolescente ne répon­dra pas à son cou­sin. Mais le père qui a décou­vert les conver­sa­tions n’en res­te­ra pas là.

La jus­tice n’acceptera pas les expli­ca­tions de l’homme de 26 ans. « Je vou­lais juste me confier ». Deux ans de pri­son avec sur­sis et un sui­vi socio­ju­di­ciaire de 5 ans. Interdiction de prendre contact avec sa cou­sine et obli­ga­tion de soins.

Les autres infos