L’ostéopathe abuse d’une patiente de 14 ans

Ce kiné de 38 ans est spécialisé dans l’ostéopathie somato-émotionelle à Saint-Etienne.

Le pratiquant profitant d’une jeune cliente, lui a caressé les seins un peu fortement .

Ce jour-là, la patiente de 14 ans a pris ses jambes à son cou et a déguerpi vite fait de son cabinet. Choquée, elle en a même oublié de payer le kiné. Facture qu’elle ne devrait pas payer vu la gravité de la situation. Ce praticien explique devant le tribunal qu‘il fait de la médecine douce, sa spécialité est l’ostéopathie somato-émotionnelle.

J’étais en burn-out, j’avais beaucoup trop de travail

Le président du tribunal l’interpelle : « Masser les seins, ça ne rentre pas dans la pratique de votre discipline ? » Le prévenu regarde ses jambes et fait profil bas. « Non, évidemment pas… On est sorti du cadre professionnel ». « Pourquoi » demande le magistrat ?

L’accusé répond dans son box : « J’étais en burn-out, j’avais beaucoup trop de travail, il y avait la fatigue nerveuse et physique. Il y avait aussi la tension de manque de rapports avec mon épouse… »

La mère a porté plainte au civil car, comme elle le raconte : « Ma fille s’est repliée sur elle-même. »

Le procureur de la république souhaite six à huit mois avec sursis.

Pour la défense de l’accusé, Maître Lachaud « on est là dans une pratique borderline. »

L’Ostéopathie somato-émotionnelle est une pratique mal définie et pour laquelle on est mal formé. L’ostéopathe est revenu sur quelque chose de très normé et a toujours été très inquiet des répercutions sur cette jeune fille de 14 ans.

Ce kiné de 38 ans vient d’être condamné à 8 mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant 2 ans.

Le métier d’ostéopathe :

La médecine ostéopathique est reconnue par l’État comme une profession à part entière depuis la promulgation de la loi de Mars 2002 (Loi Kouchner). Formation obligatoire auprès d’un établissement agréé.

Un ostéopathe exclusif professionnel doit être titulaire d’un diplôme sanctionnant un cycle de formation minimum de 4 200 heures (minimum 5 années après le baccalauréat), dont un minimum de 800 heures de pratique, auprès d’un établissement de formation agréé par l’État.

Il existe de nombreuses écoles et formations au métier d’ostéopathe. De durée et de qualité hétérogènes, elles n’assurent pas forcément le même niveau de compétence. Une formation diplômante d’une durée de 6 années permet de garantir un niveau d’excellence optimum du praticien ostéopathe.